Qu'est-ce qu'un pélerin ?

Lourdes 1858 - 2008 150e anniversaire des apparitions de Marie

Qu’est-ce qu’être pèlerin ?

 

Marie demande qu’on vienne en pèlerinage.

 

Chaque année, environ une cinquantaine de personnes accompagnées par Monsieur l’abbé Raeckelboom, aidées dans cette fonction par M. et Mme Debey, se rendent en pèlerinage.

 
Mais c’est quoi un pèlerin ?
Etre pèlerin, c’est se mettre en route et partir. C’est rompre le rythme de travail. C’est faire une pause. S’accorder de la liberté de tout reprendre à neuf.
Le pèlerinage est toujours l’occasion d’un dérangement, c’est se rendre vulnérable ou perméable à Dieu ; qu’on cherche le Seigneur pour marcher selon ses lois.
Pour cela, le pèlerin du diocèse d’Arras est aidé par des propositions de célébrations : messe à la basilique Pie X, à la grotte, à la chapelle Sainte Bernadette, célébration pénitentielle, la procession du saint sacrement, la procession aux flambeaux le soir, le passage aux piscines pour ceux qui le souhaitent.
Participation aux conférences sur les thèmes : divorcés, remariés, catéchèse, mouvement pour les veufs… Chacun à Lourdes trouve ce dont il a besoin pour sa vie spirituelle.
 
 
Jean-Baptiste et Bernadette

Monsieur l’abbé Raeckelboom a conduit son groupe pour une messe à l’église Saint-Jean-Baptiste de Bartrès où Bernadette y a vécu quelques années chez sa nourrice.

 

Ce lieu offre la possibilité de prier dans le calme, le silence, à l’abri des grandes foules de Lourdes.

Cette église est en partie celle qu’a connue Bernadette, construite à la fin du XIVe siècle de style roman, elle était fortifiée et a servi de refuge aux habitants du pays.

 

Trois panneaux de bois sculptés représentent la vie de saint Jean-Baptiste, patron de la paroisse : la Visitation, le baptême de Jésus, la mort de Jean-Baptiste. On peut penser qu’elle les contempla plus d’une fois. Jean-Baptiste a-t-il inspiré dès l’enfance, l’âme de Bernadette ?

 

Notes intimes de Bernadette

On relèvera dans ces notes intimes : “Comme il est austère et rigoureux.” “Comme il s’efface devant Jésus.” “Il faut qu’il croisse et que je diminue...”
Il le faut… si je ne diminue pas, je l’empêche de croître… que je devienne donc humble enfin, que je m’humilie donc et Jésus croîtra.”

Il est frappant de découvrir le parallélisme étonnant entre la vie de Jean-Baptiste et celle de Bernadette par-delà les siècles.

 

 

Méditation de Jean-Baptiste et Bernadette

Tous deux sont une “voix”, une simple voix qui transmet un message…
Lui montre Jésus : “Voici l’agneau de Dieu”.

Elle désigne Marie : “L’Immaculée Conception”.

 

Tous deux proclament un message de conversion :
“Changer de vie, dit Jean-Baptiste, le règne de Dieu est là.” “Pénitence, pénitence” répète Bernadette “priez pour les pécheurs”.
Tous deux demandent une purification, une purification par l’eau : “Moi, je vous baptise dans l’eau” dit Jean-Baptiste.
“Aller boire à la fontaine et vous y laver”, entend Bernadette qui boit l’eau boueuse avant qu’elle

ne jaillisse toute claire entre ses doigts.

 

Jean-Baptiste et Bernadette : tous deux sont d’une extraordinaire humilité, ils ne sont qu’une voix.

Jean-Baptiste s’efface devant Jésus, Bernadette disparaît derrière le message à transmettre, elle s’échappe à ses admirateurs et s’enfonce dans le silence de Nevers : “Je suis venue ici pour me cacher.”

 

Tous deux, enfin, témoignent par le don de leur vie, jusqu’au martyre pour Jean-Baptiste, dans la fidélité héroïque pour Bernadette configurée à la Passion du Christ par la maladie et les peines intérieures.

 

Terminons par cette prière de Bernadette

“Croissez, Jésus, croissez en moi, dans mon coeur, dans mon esprit, mon imagination, mes sens, par votre humilité, votre zèle, votreamour. Croissez avec votre grâce, votre lumière, votre paix. Croissez malgré mes résistances, mon orgueil. Croissez jusqu’à la plénitude de l’homme parfait, croissez comme à Nazareth devant Dieu et de devant les hommes pour la gloire de votre Père.” Amen.

Annie Debey

Article publié par Marie-Claude Aernouts - Délégué communication du Calaisis • Publié • 5712 visites