L'Eucharistie

Réflexion menée par Jean Claude Sailly enseignant chercheur à l'université catholique de Lille

Comment vivons-nous l'Eucharistie notamment lors de la Messe du Dimanche ?

 

Voici quelques éléments puisés dans la conférence donnée par Mr Jean-Claude SAILLY- enseignant  chercheur à la faculté catholique de Lille - le 25 novembre dernier pour le doyenné de Berck-Montreuil

Tout d'abord, quelques retours sur le vécu..........

o    Comment j'aborde l'Eucharistie en entrant dans l'église pour la Messe ?

o    Dans quel état d'esprit je me présente à Dieu?

o    Suis-je prêt à participer en voisin, en frère avec chacun des membres de la communauté?

o    Suis-je bien à l'écoute des textes, des prières ? Suis-je bien disposé à vivre dans la joie cette Eucharistie qui s'offre à moi ?

o    Ne suis-je pas « glaiseux » ? préoccupé ? Distrait ?

 

Mais que veut dire vivre l'Eucharistie ?

 

Tout d'abord,dire MERCI et MERCI et MERCI................à Dieu pour tout ce qu'il me donne

la vie, la santé, la nature, les fruits, les joies et les peines qui me font prendre conscience de la valeur des personnes et des choses.

Le maître-mot, c'est MERCI, c'est rendre Grâce ….............

Il faut bien constater que notre monde n'est pas «  tout rose », il suffit de regarder les actualités pour s'en convaincre....... mais il ne faut pas aller très loin parfois pour connaître et vivre des disputes, des violences, des jalousies,............

Avec l'Eucharistie ; je peux dire MERCI à trois « quelqu'un » : le Père, le Fils et le Saint Esprit. Cela est très important à noter. Le Père nous a donné son Fils, nous a donné son Esprit et quoi de plus naturel que de le remercier.

Tout est donné par Dieu.

La résurrection de Jésus nous est rendus accessibles par l'Eucharistie.

Dieu donne, disons-lui MERCI!

Par l'Eucharistie, nous disons et répétons volontairement « Il est digne et juste de te rendre gloire, Dieu notre père et spécialement par ton Fils Jésus.......... »

« Par lui, avec lui et en lui. A toi, Dieu le Père tout puissant, dans l'unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire...........! »

L'Eucharistie, c'est la réalisation progressive du Salut : celà donne une humanité accomplie, fraternelle, parce que s'unissant à Jésus, le Fils qui s'offre totalement à son Père et à ses frères que nous sommes.

Par la participation à la Communion, Jésus se donne pour être assimilé et devenons ce que nous recevons , par la communion, nous confirmons donc que nous sommes corps du Christ avec tout ce que cela veut dire : remise en cause, joie, solidarité, écoute,..... ce peut être pour nous une Résurrection, il y a de quoi dire MERCI.

 

Le déroulement de l'Eucharistie est un temps d'échange entre Dieu et nous. Nous nous parlons :

-      Le temps de l'ouverture : les cloches nous ont appelés. En nous rassemblant , nous venons comme ambassadeurs, nous représentons ceux qui ne sont pas là. Par notre prière pénitentielle, nous nous savons pauvres pour être comblés, régénérés , pardonnés. Le pardon reçu nous incite alors à chanter la gloire de Dieu.

 

-      La Liturgie de la Parole : Les lectures et le psaume, prière de Jésus achevée par la Credo.

 

-      La liturgie eucharistique

o    L'Offertoire, temps où nous rendons grâce par le retour des dons (quête, offrande, pain, vin)

o    Le Coeur à Coeur : la Préface, le Sanctus

o    Le Corps à Corps : la Communion qui nous rend frères et soeurs du même Père

o    l'Envoi qui constitue un temps important, par la prise de conscience que nous sommes fils de Dieu et que de ce fait , nous avons à vivre solidaires, avec un visage souriant.....il nous faut retenir que Jésus a lavé les pieds de ses disciples et à partir de là, tout va pouvoir changer. Nous sommes devenus, par l'Eucharistie vécue, les mains, le coeur et le visage de Jésus pour tous les hommes. Nous venons de recevoir un message : faire grandir la justice, la fraternité, la solidarité et la joie.

Conclusion :

APPELES à la table de Dieu, nous arrivons « glaiseux », rescapés, éclatés, divisés, éclopés,

 

Par L'Action de l'ESPRIT SAINT, nous sommes unis au Christ mort et ressuscité, s'offrant au Père offrant sa vie pour le monde. Nous sommes pardonnés, transfigurés, et fils de Dieu;

 

Nous devenons fils aimants, frères en église envoyés à nos frères.

EUCHARISTIE = RESURRECTION vécue chaque dimanche............

 

Mais comment vivifier nos EUCHARISTIES ? Pourquoi sommes-nous si souvent en « petit comité » ?

 

-       Ne pas négliger le rappel de la catéchése de base de temps à autre. Le mystère est si grand qu 'on ne peut pas tout comprendre à la fois. Mettre l'accent sur tel ou tel moment de la célébration (pour ne pas toujours avoir le même découpage).

 

-      Se souvenir que nous venons des 4 coins, souvent pré occupés, divisés… « glaiseux »

Et en même temps, nous sommes des ambassadeurs !

 

-      Le Kyrie, ne pas hésiter à le détailler un peu : évoquer nos frictions, conflits, oppositions, égoïsmes, injustices, etc........

-      Le Gloria est la réponse au pardon reçu, donné par Dieu et nous le louons pour le remercier pour ce pardon. Soyons joyeux… et pourquoi pas faire résonner les cloches !!

-      Apporter le Livre de la Parole en procession,

-      Soigner les proclamations, repérer les charismes…nous ne lisons pas n’importe quel texte…

-      Soigner la réponse de l'assemblée,

-      Chanter un credo plein d'émerveillement

-      Une prière universelle où l'on a le temps de prier pour les intentions dites.

-      L'encens est aussi un geste de respect envers Dieu, envers le prêtre et les membres de l'Assemblée: encensés, nous sommes tous avec Dieu et comme Dieu.

-      Comment mieux mettre en valeur :

o    la Préface,

o    les invocations à l'Esprit,

o    l'Elévation,(mains ouvertes...)

o    le « Amen »final (mains levées???)

-      Ne pas chanter pour chanter, trop de chants « tuent » la prière, pensons au silence et à l'intériorité.

-      Faire en sorte que les lectures, commentaires, annonces soient bien audibles.

-      Le rôle des servants d'autel est important

 -      S'adapter aux jeunes, aux familles et aux messes des défunts

Gérard L

 

Faisons que nos liturgies soient belles, fraternelles et vivantes….Amen

 

Article publié par Michèle Leclercq • Publié • 1490 visites