Célébration d'action de grâce

avec les cinq communautés religieuses du doyenné

En ce 3 février les communautés du doyenné se sont rassemblées pour rendre grâce pour les communautés religieuses présentes sur le doyenné et prier avec elles - le petit Frère de l’Evangile de Berck – les Petites sœurs de Jésus de Berck – les Sœurs de la Sainte Famille d’Etaples et de St Josse – les dominicaines de Lille de Rang du Fliers

 

Lors de la 1ére journée de la vie consacrée en 1997, Jean Paul II soulignait les trois buts de cette journée.

 

  • Une journée placée en premier lieu sous le signe de l’action de grâce « parce qu’il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Eglise par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères »

 

  • L’objectif de cette journée est aussi de mieux connaître et apprécier la vie consacrée « En contemplant le don de la vie consacrée, l’Eglise contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur, soulignait , Jean Paul II. La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Eglise la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre.

 

  • Cette journée est enfin une invitation pour toutes les personnes consacrées « à célébrer   ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles. Pour cela, elles sont conviées à réfléchir sur le don reçu, à découvrir, dans un regard de foi toujours plus pur, le rayonnement de la beauté divine diffusé par l’Esprit dans leur forme de vie, à prendre conscience de leur mission incomparable dans l’Eglise pour la vie du monde »

 

Pourquoi cette journée se déroule-t-elle le 2 février ?

La journée de la vie consacrée est célébrée en la fête de la présentation du Seigneur au temple.

La présentation de Jésus au Temple, annonce déjà le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes.

Cette offrande a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite

 

Extrait de l’homélie de l’abbé Jean Pierre Hochart

Article publié par Michèle Leclercq • Publié • 2427 visites