L'abbé Jacques VILLIN nous a quitté

mot d'accueil prononcé lors de ses funérailles

 Monsieur l’Abbé Jacques VILLIN, curé des paroisses  de Wailly Beaucamp , Campigneulles les Grandes ,  Lépine et Boisjean  , le mardi 06 Mai 2014.

 

      Après avoir consacré toute sa vie au service de Dieu , à la prière et à ceux qu’il pouvait   soutenir ou aider , l’Abbé Villin nous a quitté à l’aube d’un jour naissant .

      Monsieur l’Abbé Villin naquit à Conchil le Temple le 23 Janvier 1930 .  

De ses origines rurales , il  gardera le goût des productionsde la Terre. Il produisait du miel                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

      Ordonné prêtre le 22 Avril 1956 à Arras , il forgea son expérience sacerdotale dans les paroisses de  Béthune, Marquise et Le Souich , et c’est en 1979 qu’il se rapprocha de sa famille et de son pays d’origine   en acceptant de prendre en responsabilité les paroisses déjà indiquées

 

      L’Abbé Villin était un homme d’une grande sensibilité . Il évoquait toujours avec une très grande  émotion son service militaire en Algérie . En effet aumônier à l’Hôpital Maillot , on lui confia la terrible mission d’accompagner jusqu’à leur dernier soupir les jeunes atteints d’une blessure mortelle .  

Son dynamisme se manifesta particulièrement dans l’organisation de très nombreux pèlerinages et dans l’animation des pèlerins . Pour ne citer que quelques uns : Lourdes , Lisieux , La Salette , Medjugorge , Beaurain en Belgique et Sainte Rita dans le Nord .

C’était un remarquable animateur sachant par quelques plaisanteries  réanimer ses troupes lorsque la fatigue se faisait sentir , sans oublier de jalonner le parcours de dizaines de chapelet .

En effet , l’Abbé Villin avait une très grande dévotion mariale , chaque jour en liaison avec les pèlerins de Lourdes  grâce à K.T.O. , il récitait un chapelet , voulant nous montrer par là l’importance de la prière . C’est dans ce même esprit  qu’il maintint la Neuvaine à Notre Dame de Lourdes à Lépine et celle de Wailly Beaucamp à Notre Dame de la Salette .

Il fut aussi un prêtre courageux , lorsque les vicissitudes  de l’âge ne l’épargnèrent pas ,( maladie de Parkinson, difficulté pour se déplacer , troubles de la vue ) . Il disait à ses visiteurs :  «  il faut considérer qu’il y a plus handicapé que moi »

Monsieur l’Abbé Villin , nous vous avons aimé, nous vous avons admiré, et nous allons beaucoup vous regretter .

Soyez assuré que les prières de notre communauté vous accompagneront dans la continuité de votre chemin d’éternité qui vous conduira vers le royaume de Dieu .     Monsieur S. De Chabot .

Article publié par Michèle Leclercq • Publié • 1130 visites