La Foi, les Jeunes et Internet

conférence de Sr Nathalie Becquart

Accueil : Isabelle Gosselin

 

          Nathalie Becquart est une religieuse qui appartient à l'ordre des Xavières (spiritualité d'Ignace de Loyola ) .Elle est directrice adjointe du service national pour l'évangélisation des jeunes .Elle est aussi diplomée de H.E.C. ,encadre des "croisières spirituelles pour des prêtres (elle est très attachée à la mer) et devient parfois "skipper" dans le cadre d'une action appelée : "Avance au large".

            Pour rejoindre les jeunes ,il faut "parler leur langage "qui n'est plus celui de l'écrit ,mais qui est surtout basé sur l'image ,utiliser de nouveaux supports ,dont le "WEB" qui rejoint le virtuel .Il faut donc leur proposer une nouvelle théologie de la communication et , comme formule Isabelle avec humour : "rassembler les jeunes avec des souris".

 

            Madame Becquart remercie Isabelle et les participants à la conférence de ce soir .Elle est heureuse de venir pour la première fois au Touquet .Elle nous dit avoir des liens avec le Nord ,où a

vécu une partie de sa famille (Lens ,les mines ,le Pas de Calais ).Elle nous confie aimer les jeunes ,la

mer ,internet .Pour démarrer ,elle nous demande ce que nous attendons d'elle .Les questions ne fusent pas tout de suite .Elle nous demande alors si certains d'entre nous sont sur "tweeter" (des doigts se lèvent) ,sur face book (il y a davantage de doigts levés) ,si certains d'entre nous utilisent fréquemment internet (là c'est une majorité qui lève le doigt) .Enfin quelques prises de parole  font ressortir ces idées:

             

            Je suis effrayée du temps que l'on passe sur l'ordinateur

            Faut-il "bouder "l'ordinateur ?

            Comment aller vers les 15/30 ans avec l'ordinateur ? internet ?

            Quelles nouvelles attentes font naitre l'utilisation de ces nouveaux médias ?

            N'y a-t-il pas confusion ,chez les jeunes entre irréel et rèel ?Ils échangent des communications        "virtuelles mais ne se "parlent "plus.

            Quels sont les problèmes éducatifs que posent les nouveaux moyens de communication ?

            Qu'en est-il de l'intimité ? Existe -t- elle encore avec internet?

 

            En introduction ,Madame Becquart cite les évènements actuels qui se passent en Irak et rappelle

qu'un journaliste a été récemment tué là-bas ,et qu'aussitôt tout le monde l'a su . Malheureusement , in-

ternet permet aussi aux djiadistes de répandre leur idéologie et leur permet de constituer une force d'em-

brigadement dans laquelle ils essaient de piéger les jeunes .En même temps ,déclare-t-elle ,grâce à inter-net ,des images montrant des dessins accusateurs réalisés sur les maisons des chrétiens d'Irak ont pu cir-

culer .Une jeune de 19 ans s'est beaucoup investie pour dénoncer ces faits et elle a pu le faire grâce à

internet.

 

          Internet est un prodigieux outil et un espace  de communication et de relation. Elle ajoute ensuite que le pape François est très connu sur tweeter . Il y exerce une importante influence qui lui permet de répandre un message évangélique positif .

 

            Chargée de mission en aumônerie auprès des étudiants de Créteil , Madame Becquart nous a expliqué qu'avant de se lancer dans cette "entreprise" elle a passè un an à écouter . Elle a essayé de comprendre leur langage pour pouvoir parler avec eux . Des liens se sont créés par "face book" . Dans

ces lieux ,dit-elle ,ce n'est pas l'irréel .Pour ceux ,ajoute-t-elle ,internet est un milieu de vie , qui impacte beaucoup de choses . Si une question "tracasse" un jeune ,il la pose sur "Google" (le moteur de recherche bien connu) .Elle nous révèle que Google est le premier accompagnateur vocationnel des jeunes .

                        De même qu'elle nous a parlé du "buzz" créé sur internet (vidéo à l'appui) à propos de "Noun et salam " dénonçant les agissements des djihadistes , et permettant la diffusion de pétitions demandant d'agir pour créer de la solidarité elle nous dit l'importance d'un site comme "You cat" , initié à l'occasion des JMJ de Madrid ,qui permet la diffusion d'un outil moderne de catéchèse très performant pour les plus jeunes des catholiques .Notons aussi l'importance des FAQ ( foires aux questions ) .C'est la manière de fonctionner des jeunes .Cela ne concerne d'ailleurs pas que des jeunes .A travers cette nouvelle vie des jeunes "on voit ce qui arrive" .On est dans une mutation extrêmement rapide .Qu'est ce que ça va devenir ? On ne sait pas .Certains disent déjà que "face book" est appelé à changer .Les jeunes vivent dans l'espace internet grâce aux téléphones portables et aux Smartphones . C'est pour eux un milieu de vie .Ils sont "comme des poissons dans la mer" .On est en train de passer de la terre à la mer (le "sol " n'est plus stable ).C'est une révolution à la fois culturelle et sociologique.

 

            L'église ,au cours des âges ,s'est inculturèe dans toutes les cultures du monde (voir ,par exemple, les "petites sœurs de Jésus" ,dans la spiritualité de Charles de Foucauld ).Mais la foi ,à l'heure d'internet, c'est autre chose .Ainsi nous parle-t-elle de "la génération Y" qui concerne surtout les 15/30 ans et de la

"génération Z" qui désigne les "digital natives" (ceux qui sont nés avec un mobile ou un Smartphone en- tre les mains ) qui manipulent langage ,sons, musique , vidéo .Il y a aussi la "génération selfie" , celle qui se prend elle même en photo .Tous ces jeunes se retrouvent dans le gout du collectif ,et du :"je veux

changer le monde ".

            Il faut aller à la rencontre d'une autre culture et chacun ,sur ce chemin ,a une conversion à effectuer .Les jeunes ont une grande capacité d'innovation ,de créativité .Leur principe premier est

le partage .Ils veulent souvent partir faire de l'humanitaire .C'est une génération très connectée .

Les choses s'accélèrent et un autre rapport au temps et à l'espace s'instaure .En peu de temps ,avec

"Skype" on peut se retrouver à l'autre bout du monde .Vivre sa foi à l'heure d'internet est un vrai défi .Il faut apprendre à penser le christianisme à travers cette nouvelle culture (on peut consulter ,à ce sujet ,un

 ouvrage d'Antonio Spadano ,inventeur de la "cyber théologie" ,(penser le christianisme à l'heure d'internet ).On peut suivre des retraités sur internet ,poser des questions de foi ,demander un accompagnement spirituel , faire référence à une vidéo ,un site .Les jeunes déclarent aussi:" on ne peut

vivre sans musique". On est passé de l'écrit à l'écran (cf : Michel Serres Petit Poucet ). Avec l'arrivée du numérique ,il y a retour à la culture orale .Le bouquin "ne marche pas" .(Pour les invitations aux JMJ ,

on a utilisé des vidéos .Les tracts font "ringards" .)

 

            Quelques chiffres

            Avec les portables ,les Smartphones , les activités humaines se numérisent .Ca change beau-

coup de choses .En médecine ,par exemple ,on allait jadis voir un expert .Maintenant on consulte internet .Chez les plus de 75 ans ,il y a quand même 24% de connectés .Les achats en ligne se développent avec les tablettes .On lit sur d'autres supports que le papier .Sur les réseaux sociaux ,ce qui

s'échange ,ce sont les vidéos .Ce qui est important aussi ,pour les jeunes ,c'est le jeu .Jouer est important et ils prennent la vie comme un jeu .On découvre aussi que le scoutisme est "à la hausse" parce qu'il a

inventé depuis longtemps une pédagogie par le jeu.

 

                        Que font les jeunes sur internet ?

                        -Regarder des vidéos                : 91.1 %

                        -Ecouter de la musique             : 90.8 %

                        -Jouer                                        : 82    %

            95 % des étudiants ont un compte face book

            16 % ont un compte twitter

            98 % des lycéens sont sur face book

            Les ados envoient environ 100 SMS jour.

 

            C'est une génération connectée .Contacter les jeunes par ces nouveaux moyens ,cela fait partie

de ma mission .Il faut maintenant des "apôtres du web" .N'oublions pas que nous sommes dans une religion de l'incarnation .Il y a dans l'église ,et depuis Saint Paul ,une tradition de "correspondance spirituelle" (les épitres ) .De tous ces moyens on peut faire bon ou mauvais usage .On "est là -dedans" .

 

            Qui fait l'éducation aux nouveaux médias ?Le principal enjeu est éducatif .Il faut des interlocu-

teurs qui puissent parler avec les autres .De nos jours ,les jeunes privés de téléphone portable se sentent amputés .Mais il n'y a pas que la technologie qui crée une culture ! Je vais montrer maintenant que cet "univers" peut se résumer en quatre images .

 

1 Le réseau  Tout fonctionne en réseau (on l'a bien vu pour les inscriptions aux JMJ) .Pour les achats, on compare les prix sur internet .On est dans un monde de pubs et de médias .On voit que ,pour les JMJ. Les jeunes s'inscrivent au dernier moment (pour trouver la meilleure opportunité ).Une clé pour rejoin-

dre les jeunes c'est se souvenir que les jeunes évangélisent les jeunes .Ces nouveaux outils font que l'on est dans un monde où l'on est passé d'une structure d'apprentissage vertical (hiérarchie ) à une structure à l'horizontale ,avec l'impact des copains ,des amis ,des pairs .

 

2 La mosaïque  Les jeunes font différentes expérimentations .Ils ont des parcours moins linéaires et des

activités très différenciées (nous disons" zappings").Ils construisent en "faire" .Il faut faire des expé-

riences .On n'est plus dans une foi sociologique .Il faut proposer des lieux et des cadres pour des expé-

riences fortes .Le maitre mot devient :interactivité .On est dans l'échange participatif ,le "co" (avec) .

Ils veulent être co-acteurs .Ils ne veulent pas de cadres trop rigides ,ça ne fonctionne pas avec eux .Il faut des initiatives qui viennent des jeunes eux-mêmes .Des organisations différentes sont demandées .

Il y a une culture de la rencontre à développer ,cela vaut aussi pour l'inter génération .Le maitre mot c'est l'innovation pédagogique .Il faut laisser les jeunes nous bousculer .Une des phrases du pape François préférée des jeunes est :"Je veux que vous alliez mettre la pagaille dans les diocèses .

 

3  La Mer .C'est un monde instable et mouvant .Avec la crise ,les jeunes se retrouvent dans cette houle .Quand on leur demande:/" Vous êtes une génération quoi ," Ils répondent : une génération sa-

crifiée ( à cause du chômage qui touche 25 % d'entre eux.) Ils éprouvent un manque de confiance ,ont peur de l'avenir d'où la problématique :comment gérer en contexte d'incertitude ? Pour des terriens , il faut apprendre à vivre dans un monde comme celui de la mer ; là où il n'y a pas grand chose de stable . Les jeunes ont besoin de confiance .(Dieu est là ,leur disons-nous ) .Ils vont trouver des ressources pour

vivre dans le monde.

 

4 L'humour .  Le pape François est trés en phase avec la culture des jeunes ,avec la soif des jeunes : créer des liens .Ils ont soif de  relations , de relations vraies .On est dans une société de communication. N'oublions pas non plus que les chrétiens sont dans une religion de la relation (c'est le modèle de la tri-

nité ).Notre Dieu n'est pas un Dieu solitaire mais un Dieu relation .La trinité est un modèle de communication (on peut aller voir les textes parus pour la journée de la communication à propos de : la

communication dans l'église) .L'église est un lieu où Dieu est présent .Elle invite les jeunes à poser un regard positif sur le monde dans lequel on vit .

            Dans une culture de l'échange et du partage ,la clé est : l'implication des acteurs ,d'où l'importance des mots :

avec - alliance - société du "co" - des individualistes solidaires et collaboratifs .

            Le pape François est un homme qui vit l'authenticité , la proximité .Il est de par son origine , d'un peuple où la relation est affective ,par tradition .Il touche beaucoup ,est le reflet de ce qui se passe.

 

                        " On communique l'évangile à hauteur d'homme "

 

On passe de l'homofaber (l'homme qui fabrique ) à l'homoludens (l'homme qui joue )

 

Une question se pose :peut-on communiquer la foi en tweet ? Jésus ,disions nous tout à l'heure , a été le premier "twitteur" .Ses paroles sont des images et elles sont courtes .(les tweets ne doivent pas dépasser 45 signes ) Il fait appel à des histoires , à des symboles .La communication est un élément-clé .C'est aussi ce qu'a fait Saint Paul à travers ses épitres qui constituent un mode de communication avec ses codes et ses langages .Il était un homme de réseau (les églises de Corinthe à Ephèse en passant par Rome ).On a besoin de nouveaux saints Paul et de lieux de rencontre .Dans la nouvelle évangélisation ,il faut porter une attention particulière aux routes des communications sociales ,créer une chance nouvelle pour rejoindre le cœur de l'homme ,changer de paradigmes , entrer en lien avec la génération Y ,la géné-

ration Z , et ce avec une grande confiance .(L'esprit - Saint est là ) N'ayons pas peur ni de l'audace ,ni de la créativité .

 

Echange avec les participants  

 

  • Qu'en est-il de l'animation pastorale ?

            Il faut changer nos habitudes ,accepter de se laisser déposséder de ce que l'on a appris .C'est

      l'enjeu de la pastorale de l'évangélisation de demain.

 

  • Vous avez cité un jeune qui disait qu'avec les moyens de communication modernes "il était au courant de tout"... pourtant (on l'a vu lors des situations de canicule il n'y a pas si longtemps ) on a

retrouvé des gens morts à côté de chez soi ,dont personne ne s'était soucié .

      Lorsqu'on change de culture ,on gagne des choses ... et on en perd d'autres .Notre mémoire maintenant ,c'est devenu l'ordinateur . En France on a un caractère qui nous conduit à rationaliser. D'autres n'ont pas cette capacité .Inversement ils attendent de nous cette rationalisation .

Paradoxe : il n'y a jamais en autant de solitude chez les jeunes.

 

  • Il ne suffit pas d'utiliser la technique ... J'ai beau entrer dans  un réseau face book j'ai l'impression d'être un dinosaure .Il ne faut pas prétendre donner le dernier mot sur tout.

            C'est une culture .Il ne faut pas oublier que l'annonce de l'évangile ,ça commence par l'écoute .Il

       faut rentrer dans l'esprit ,la culture ,la manière d'échanger .

            Passer d'une logique d'enseignement à une logique de dialogue .L'église se fait  message ,con-

       versation , dialogue .

         

  • Les mouvements d'église (scoutisme etc ),la paroisse ,ça reste très important .Ce qui se développe surtout (voir paroisse ST Maurice à Lille )c'est la reconnaissance de l'autre .De nos jours on est dans

      un catholicisme trés minoritaire .Se dire catholique ,pour un jeune ,c'est extrêmement fort ,ça bous-

      cule ,voire ça choque .C'est pourquoi ils sont si heureux de se retrouver :"Ah! On n'est pas tout   

      seuls" .Ils ont besoin de lieux où ils retrouvent d'autres jeunes .Mais demandons-nous aussi: quelle

      paroisse confie son site internet à un jeune ?   

 

  • Rien n'a changé .Les relations humaines sont les mêmes.

       Oui ,mais on a un "outil" différent .Il faut tenir les deux .Ce qui est commun c'est l'âge de la jeunes-

      se .Il y a un nouveau rapport au temps et à l'espace ,mais les fondamentaux de l'être humain sont

      toujours là .

      Il faut être accueillant à la nouveauté .Les jeunes ont besoin des témoignages des ainés et ont besoin

      que les adultes soient des adultes.

 

  • La communication avec les petits enfants est parfois surprenante .L'un de mes petits enfants ne m'avait pas avertie de sa réussite au permis de conduire et j'en avais déduit qu'il l'avait raté .Lui ayant préparé un mail compréhensif et "consolateur",j'ai reçu une réponse brève mais parlante : Permis OK (!!!)

 

  • La culture moderne a-t-elle un impact négatif sur la famille ?Il peut y avoir de vraies addictions

       (jeux) qui détruisent les couples .Il y a aussi les dangers de la pornographie (beaucoup de jeunes

       découvrent la sexualité à travers ce genre d'images ).Il faut apprendre à bien réguler.

 

  • Langage des jeunes , vie de l'évangile .Comment vivre l'évangile à la façon d'internet ?Il faut garder la visée ,mettre en contact avec la parole de Dieu .On peut utiliser des dessins (évangélisation au Viet Nam ).A Caté-Ouest ,ils ont de très bons supports vidéo .On peut utiliser le rythmo-catèchèse-des contes-le jeu ...

Merci à Edwige pour tous les compte rendu des conférences de cet été !

 

 

Si vous souhaitez écouter la conférence vous pouvez cliquer sur ce lien

http://ftpslec.no-ip.info/shares/ftp/07%2520Soeur%2520Nathalie%2520Becquart.MP3

 


 

Article publié par Michèle Leclercq • Publié • 2238 visites