Visite Pastorale

Mgr Jaeger est accueilli à la maison familiale d'Hucqueliers et par tous les bénévoles de la paroisse Notre Dame des sources

      La visite pastorale de Mgr Jaeger continue. Aujourd’hui, mardi 2 décembre,  notre évêque va  à la rencontre d’autres réalités ; la Maison Familiale et Rurale d’Hucqueliers et tous les laïcs bénévoles de la paroisse Notre Dame des Sources.

 

    IMG_2982 IMG_2982    Nous avons rendez-vous le matin à la MFR, maison familiale et rurale d’Hucqueliers .

C’est la directrice avec quelques personnes de l’association  qui accueillent notre évêque.

Le réseau des MFR n’est pas récent, il date de 1937, a ses racines dans la JAC (jeunesse agricole chrétienne) ; c’est aussi ce que l’on appelait autrefois l’école ménagère.

La Maison d’Hucqueliers a ouvert ses portes en 1961 ; elle fonctionne avec un statut associatif et dépend du ministère             de l’agriculture.

 

      A Hucqueliers, on assure essentiellement des formations qui permettent de travailler dans les métiers des services aux personnes par une formation générale alternée avec une formation professionnelle

150 élèves y sont inscrits ; essentiellement des filles et les élèves sont obligatoirement internes.

Le cursus s’étale de la 3éme (classe d’orientation) puis possibilité de préparer un CAP ou un Bac PRO en 3 ans

La pédagogie de l’alternance est une force pour les jeunes, cela leur permet déjà d’avoir des contacts avec le milieu professionnel grâce à de nombreux stages et aussi de trouver plus facilement du travail une fois le diplôme obtenu

Dans ce domaine des services à la personne,  la MFR assure aussi la formation continue comme pour les auxiliaires de vie.. ;  les validations d’expérience (VAE) ; la préparation aux concours d’aide soignante,  des formations pour les animateurs péri-scolaire…

 

      Les propositions de formation dans ce domaine sont diverses et elles répondent à l’évolution de la société. L’école a aussi la possibilité de répondre aux demandes de formation à la carte et est ainsi plus réactive aux besoins des employeurs.

 

      Nous avons rencontrés des jeunes épanouis, qui ont la chance d’avoir un suivi personnalisé. Ils reçoivent une formation générale, professionnelle,  mais aussi une éducation.

La méthode proposée est complémentaire des autres systèmes éducatif classique. Et cet endroit porte bien son nom celui de « maison ». C’est en fait une école pour réussir autrement. Le corps enseignants et la structure  aident ces jeunes et ces adultes à être artisans de leur propre développement.

 

      Puis nous avions rendez-vous avec Mgr à la salle des fêtes de Herly pour un temps de partage avec toutes les personnes investies au niveau de la paroisse Notre Dame des Source.

Plus de 80 personnes avaient donné de leur temps pour venir rencontrer leur évêque.

Claude Dumetz, animatrice de l’EAP nous présente d’abord M le Maire d’Herly qui est venu saluer notre évêque, puis chaque mouvement et service. Chacun prendra la parole pour partager au père évêque ses joies mais aussi ses difficultés.

Claude nous rappelle que la paroisse compte 21 clochers ;  qu’il n’y a pas de prêtres résidents et que  les paroissiens  se prennent en charge afin de faire vivre leur village.

Elle nous redit  l’importance des ELA (équipe d’animation locale)  qui oeuvrent en lien avec l’EAP

 

      Le père évêque a remercié chacun pour son investissement. "Il est vital pour l’Eglise que les fidèles prennent leur place et remplissent leur mission. L’Eglise est loin d’être morte.

Il nous a redit qu’on ne pouvait plus faire comme avant, et dans les témoignages entendus il a pointé le besoin d’adaptation permanente aux situations d’aujourd’hui.

Même si ce n’est pas facile, il nous a fait remarquer que petit à petit on trouve des solutions, que toutes ont des avantages..et que l’essentiel est de continuer à annoncer et à rassembler au nom de l’Evangile.

En conclusion, il a ajouté que le bénévolat était un beau signe d’Eglise, qu’il fallait oser appeler,  être capable d’inventer et il nous a aussi conseillé d’être vigilant aux jeunes parents ; on accueille l’enfant pensons aux parents .."

Après un partage de paroles, et de témoignages, c’est à un autre partage que nous avons été invité ; celui de bons gâteux faits maison

Article publié par Michèle Leclercq • Publié • 1479 visites