Visite Pastorale dans le doyenné

7iéme journée /détente dans le calaisis

Visite Pastorale de Monseigneur JAEGER

 

Journée détente du mardi 1ier avril 2014

 

Le Père Evêque a été accueilli à la Maison du doyenné dans les salles de l’Aumônerie de l’enseignement public où avec les animatrices en pastorale, le doyen, un prêtre, l’équipe de pilotage, a été dégusté un petit déjeuner avec bien sûr un poisson fourré à la frangipane, 1er Avril oblige !

Mais le signe de reconnaissance des premiers chrétiens n’était- ce pas un poisson ?

 

Vers 10h45, en route vers Mairie de Calais et la visite du beffroi sous un soleil radieux.

Toute l’équipe autour du Père Evêque, a pu admirer notre bonne ville de Calais : le port, les différents quartiers…

Il est vrai que nous avions un excellent guide, jeune mais efficace.

 

Puis, à l’aide de lunettes spéciales, nous avons regardé une vidéo en 3D présentant la ville. Nous avions l’impression de parcourir les rues, d’être sur la plage…

 

Après un détour auprès du général de Gaulle et de sa femme Yvonne, nous avons mangé chez l’habitant, repas digne d’un restaurant 3 étoiles. Merci Michèle.

 

Vers 14h30, nous nous sommes retrouvés à la « Tour de l’horloge » à Guînes.

Nous avons découvert ou redécouvert l’histoire du camp du drap d’or, entrevue entre François 1er et Henri VIII, les différents comtes de Guînes, les ripailles de cette époque, et surtout nous nous sommes amusés, le Père Evêque ne laissant pas sa part aux autres, à différents jeux en bois que l’on trouve facilement dans nos estaminets de campagne

 

Puis, il était temps de rejoindre Ardres où nous attendait Mr Fachon, intarissable sur l’histoire de son village d’Ardres et des ses bastions.Les plus courageux, le Père Evêque, le doyen et une animatrice en pastorale sont descendus dans les souterrains pour y découvrir les silos à grain en forme de poire destinés à nourrir les soldats et la population pendant la guerre

 

. Le soleil étant toujours de la partie, nous nous sommes promenés dans le parc où se situe un bastion qui a servi aux allemands pendant la guerre 39-45.

 

Il était temps de rejoindre la salle des fêtes de Hames Boucres où nous attendaient les différentes communautés religieuses, les animatrices en pastorale, les membres de l’EPD, du CPD, du CED, le doyen, un prêtre, les diacres avec leurs épouses.

 

Quel plaisir de partager un moment convivial en doyenné autour de notre Père Evêque !

Ceux qui n’étaient pas là ont raté quelque chose.

 

Vraiment, cela fait du bien de se poser, de profiter d’un temps de détente, sans stress, tout en découvrant une partie de notre patrimoine de notre doyenné.

 

                                                                                                        Pour l’équipe : F. Fachau

Article publié par Joseline Aubert - Délégué communication du Calaisis • Publié • 1904 visites