Visite Pastorale

Le 13 novembre, journée solidarité

 

 Notre évêque Mgr Jaeger a souhaité rencontrer les habitants de notre  doyenné.

 

 Ce jeudi 13 novembre à Berck , la journée axée sur la solidarité,  avait été portée plus particulièrement par Christian Tilmont, diacre de la paroisse St Martin de la baie d’Authie. C'est ainsi que notre évêque a pu être à l’écoute des réalités des structures associatives mais aussi des personnes aidées.

 

Le matin, il a été accueilli au F.I.A.C, rue du Mal de Lattre de Tassigny

 

 Le Foyer International d'Accueil et de Culture (F.I.A.C.) est une Association à finalité humanitaire déclarée conformément à la loi du 1er Juillet 1901.

Elle a été créée par le Scoutisme Féminin Français en 1952 logeant alors dans des baraquements les familles des enfants hospitalisés à Berck.

L'association gère à ce jour :

  • Un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (C.H.R.S.) , accueillant en appartements autonomes des personnes et familles en difficultés sociales,
  • Un Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile (C.A.D.A.) de 80 places, accueillant en appartements autonomes en ville les demandeurs d'asile
  • Un Service Intégré d’Accueil d’Urgence et d’Orientation (S.I.A.O.) accueillant les personnes à la rue,(pour un repas, une douche, une lessive.)et ce service anime aussi le 115
  • Un Centre d'Adaptation à la Vie Active (C.A.V.A.) permettant à toute personne majeure en difficulté sociale hébergée ou non de connaître ou de réapprendre le travail, ses droits et ses obligations, aux travers d'activités rémunérées sous forme de pécule telles que le jardinage, l'entretien d'espaces verts et le repassage
  • Un service Fonds Social au Logement (FSL) qui contribue à garantir aux personnes relogées une insertion durable dans leur logement.
  • Aujourd'hui  le FIAC est  une grosse structure à gérer. Elle  emploie 47salariés à l'année dans plusieurs domaines d'action : éducateurs spécialisés, conseillers en économie sociale et familiale, infirmière... •

Puis l'après-midi, Mgr Jaeger est allé :

  • au Secours Catholique

"Le Père Evêque est venu partager avec l'équipe de bénévoles du Secours Catholique de Berck ce qui se vit chaque jeudi à la permanence.

 

 Le Père Evêque a pu observer l'accueil individualisé des personnes et leur orientation en douceur vers le bénévole qui pourra le mieux répondre à leur attente .Quelquefois certaines sont agressives et crient très fort leur misère. Après un retour au calme ; elles sont invitées à s'asseoir autour d'une table ouverte à tous où café et biscuits sont proposés . C'est un temps convivial et informel où s'exercent l'écoute et la liberté d'expression .C'est un moment privilégié où les plus démunis retrouvent l'estime de soi.

 

Dans cet espace fraternel, le Père Evêque a fait des rencontres inattendues : handicapée, SDF, vieille dame, maman seule avec son bébé

Il a eu pour chacun des paroles de réconfort. Il   a pu mesurer la diversité des pauvretés et constater qu'un mot, qu'un sourire est plus riche qu'un chèque."  Chantal Duval, responsable du Secours Catholique de Berck

 

  • et à l'association Inter-relais

Le directeur Bachir Assous, le président et les membres de l'association Inter-relais lui ont fait découvrir leur activité

Inter relais est une structure qui permet la réinsertion par le travail. Elle sert d'intermédiaire entre un employeur et un demandeur d'emploi. Elle a aussi un rôle social et d'accompagnement des personnes au chômage

L'année dernière, 120 personnes ont  été accompagnées et ont pu bénéficier de contrat CDD.

L'équipe a  aussi présenté au père évêque leur projet, celui d'un atelier d'insertion en maraîchage biologique ; avec comme objectif de proposer des paniers de légumes, mais aussi  du personnel aux producteurs locaux.

 

Merci à chacun d’avoir donné de son temps qu’il soit bénévole ou salarié d’une association. Nous avons croisé des personnes  mettant en avant le valeurs humaines et respectant la liberté de chacun. Merci aussi à notre évêque de prendre du  temps pour être à l’écoute et de se confronter à la réalité de ce que vivent les habitants de notre doyenné.

 

 

 

Article publié par Michèle Leclercq • Publié • 1323 visites