Clôture de la Neuvaine à Notre Dame Panetière

« Réjouis-toi, avec Marie tu es aimé de Dieu »

La messe de clôture fut présidée par Mgr Leborgne. L'abbé Jacques, dans son messge d'acceuil, a rappelé l'importance de la joie dans notre vie de chrétien :

NDP 2022 Aire sur la Lys  2 NDP 2022 Aire sur la Lys 2  

 

          "Dans son homélie du 23 mai 2016, le pape François déclare : « la  carte d’identité du chrétien, c’est la joie. » En effet, l’Evangile, c’est la bonne nouvelle du salut qui nous est annoncé et, surtout, qui nous est promis en Jésus-Christ. Aussi, comment pourrions-nous ne pas rayonner la joie malgré les épreuves inévitables de cette vie ? « Evangelii gaudium ».

« Un chrétien est un homme ou une femme de la joie, un homme ou une femme de la joie dans le cœur, affirme le pape. C’est « la joie de l’Évangile, la joie d’avoir été élu par Jésus, sauvé par Jésus, régénéré par Jésus; la joie de l’espérance que Jésus nous attend, la joie qui – même dans les croix et les souffrances de cette vie – s’exprime d’une autre manière, qui est la paix dans la sécurité que Jésus nous accompagne, est avec nous ». « Il n’y a pas de chrétien sans joie ! »

Marie est celle qui a compris cette vérité. Quand, à la salutation de l’Ange Gabriel (Réjouis-toi, comblée de grâces…) elle répond tout simplement : « Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu l’as dit ! » Son Magnificat est un hymne de reconnaissance !

De Marie, nous apprenons que la joie est l’attitude normale du chrétien car, pour lui, le meilleur est toujours à venir, la joie ultime et la plus grande, étant l’union définitive à Dieu, son Créateur, son Rédempteur, son Sanctificateur.

De la vie de Marie, nous apprenons que, comme les épreuves font partie de la vie présente et qu’elles sont même nécessaires pour notre salut et celui de toutes les âmes, la joie l’emporte toujours sur la tristesse.

De toute la vie de Marie, nous apprenons, que la joie vient de la foi, de l’espérance, de la charité. On est habité par une joie persistante, si on a Dieu dans le cœur et qu’on ne se replie pas sur soi. Marie se distingue de notre médiocrité par le fait qu’elle ne ramène rien à elle, mais fait tout contribuer à la plus grande gloire de Dieu et au salut du monde.

Pendant cette neuvaine à Notre Dame Panetière, nous avons été à l’école de Marie. Prières et récitation du chapelet, célébrations eucharistiques et exhortations, entretiens nous ont aidés à retrouver en nous les sources de la joie, la gratitude, notre talent pour retrouver le chemin de la joie et à laisser éclater en nous la joie de la fête."

NDP 2022 Aire sur la Lys 1 NDP 2022 Aire sur la Lys 1  

La traditionnelle procession à l'issue de la messe, nous a conduits jusqu'à la place Notre Dame. Monseigneur Leborgne a béni les pains et les épis, rappelant  Notre Dame Panetière qui a sauvé la cité de la famine, et les enfants et leurs familles.

 

 

 

 

Article publié par Doyenné du Pays de la Lys • Publié • 296 visites