A LA RENCONTRE DES HABITANTS

A la rencontre des Habitants de Lillers et Burbure le 8 mars 2012

 

 

                               A la rencontre des habitants…

 

          Ce 8 mars à la salle Ste Cécile de Lillers, l’abbé Fabien Lenglet avait invité les habitants de Lillers et Burbure, pour faire connaissance.

 

          Une soixantaine de personnes était présente.  Au cours de cette soirée, Mme Dubois, 1ère adjointe de Lillers, et M. Hocq,  Maire de Burbure ont présenté chacun  leur commune respective. Puis l’abbé a présenté son « conseil municipal », plutôt l’équipe d’animation, nommée par l’évêque,  qui l’aide à gérer et à animer la paroisse.

 

          Nous avons ensuite réfléchi en petits groupes, à cette question :

 

Dans nos communes : l’Eglise est présente. Quels services attendez-vous d’elle ?

 

         Voici un extrait de ce qui a été recueilli :

 

Qu’est que l’Eglise ? Ce sont tous les baptisés. Chacun peut la faire vivre. Elle ne nous appartient pas, tout le monde y a une place.  Aujourd’hui avec le manque de prêtres, ce sont des laïcs qui assurent les funérailles, l’accompagnement des familles en deuil, de même pour les préparations au baptême, mais le renouvellement des équipes est difficile.  On attend d’elle un soutien.

 

Comment rejoindre les jeunes?  Ils sont la relève… Propositions de marches, processions,  pèlerinages, prières de Taizé, de partages, de convivialité…

 

Pour nous c’est important qu’il y ait une église. Elle est le signe de la présence de Dieu dans la commune. S’aider les uns les autres au lieu de se disputer.  Qu’on soit heureux dans la vie.

 

 

 

Les réponses ont été nombreuses. Suite à cette rencontre, l’EAP s’est réunie pour en faire la relecture et  propose maintenant de réfléchir à cette question :

 

 

 

Mais l’Eglise, qu’attend-t-elle de vous ?

 

 

 

          Oui, chacun peut trouver sa place au sein des différents services de l’Eglise : par une lecture lors de la messe, une aide lors des funérailles, par le chant, en participant à la chorale, c’est aussi en distribuant le journal Regard en Marche, ou les enveloppes de deniers… Dans l’ombre aussi, on peut donner un peu de son temps : au nettoyage de l’église, au fleurissement, visiter les personnes âgées ou malades, pour l’accueil paroissial, une main tendue vers l’autre…

 

Il y a tant à faire : la moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux ! L’Eglise ne se limite pas à l’édifice, elle est nous tous, en communion les uns avec les autres. Nous sommes tous au service de l’humain. Le «vivre ensemble» dans nos diversités est important, une préoccupation qui rejoint celles de nos élus.

 

 

 

Isabelle Mouflin, EAP

 

 

 

 

 

 

 

 

Article publié par Claude Sarrazin - Saints Lugle et Luglien • Publié • 828 visites