Pastorale de la Santé

Journée Diocésaine à Tatinghem

PASTO SANTE PASTO SANTE  

 

 

Sur le doyenné du Boulonnais, la Pastorale de la Santé est bien présente et très active.

 

Des participants nous partagent cette journée :

 

 

 

 

S'approcher, se laisser toucher, se lier, se donner, s'élever, tel était le thème de la journée annuelle de la Pastorale de la santé diocésaine qui s'est déroulée à Tatinghem.

Dans la rencontre, comment se faire proche des personnes en souffrance, en difficulté ?

des témoignages divers nous y ont aidé :

 

Témoignage des responsables de l'association de l'Abbaye de Belval ou l'on applique la règle bénédictine de l'hospitalité inconditionnelle.

 

Témoignage d'un "visiteur" de la prison de Longuenesse qui côtoie la violence, les bras cassés, les têtes cabossées, le monde carcéral étant un monde à part avec ses odeurs, ses bruits (bruit des clés dans les serrures), son ennui, l'oubli, l'abandon des prisonniers mais aussi le regard bienveillant, l'écoute, l'empathie.

 

Témoignage de Patrick, papa qui nous raconte son bonheur d'avoir avec son épouse  adoptéPastorale de la santé 2018 Pastorale de la santé 2018   plusieurs enfants handicapés :"le bonheur innocent" avec tout cela comporte d'abnégation et surtout d'amour.

 

Suite à ces témoignages combien émouvants, comment trouver un tremplin pour la pastorale de la santé?

  • commencer par se faire proche, se laisser apprivoiser, se laisser approcher par les étrangers, les exclus.
  • se laisser toucher en priant avant une rencontre, en se laissant interpeller, écouter l'autre, le rejoindre.
  • se lier : la relation est faite d'accueil, de respect de la personne telle qu'elle est, et de compassion.
  • se donner : "aimer c'est tout donner et se donner soi-même" sans attendre de retour mai aussi permettre à l'autre de se donner.
  • se donner c'est donner du temps aux autres, savoir renoncer à soi-même en sachant recevoir de l'autre et en n'oubliant pas qu'au-delà du don il y a le pardon.
  • s'élever en tout évènement, retirer le positif et être en équipe donne une force et élève.

 

Journée bien enrichissante rythmée par le chant de J. Humenry " la route est courte, ce serait dommage de se croiser sans se regarder, la route est courte, ce serait dommage de se croiser sans se rencontre".

 

G. Maillard

 

 

 

 

Fermer