3ème conférence de carême

Conférence animée par Véronique DEVISE, « L’évolution du Secours Catholique et la place réservée aux plus pauvres »

DSC03835 DSC03835  

Troisième conférence de Carême, dans le cadre de l’année de la Miséricorde : le 28/02/2016

 

« L’évolution du Secours Catholique et la place réservée aux plus pauvres », conférence animée par Véronique DEVISE, présidente du Secours Catholique du Pas-de-Calais, et par Francine GUILBERT, vice-présidente du Secours Catholique du Pas-de-Calais.

 

2016 est une année jubilé pour le Secours Catholique Caritas France (SCCF), qui fête cette année ses 70 ans. Créé en 1946 par Mgr Jean Rodhain, le SCCF est un service de l’Eglise catholique (à la différence d’une ONG). Le SCCF qui a pour mission de soutenir les plus fragiles, se mobilise en France et apporte son soutien dans plus de 170 pays en lien avec le réseau Caritas Internationalis.

En France, le Secours Catholique couvre l’ensemble du territoire, grâce à ses  67000 bénévoles dans les 4000 équipes locales réparties en 76 bureaux. Le SCCF est reconnu d’utilité publique depuis 1962, et comme service de l’Eglise.

Le SCCF fonde son action sur l’Evangile et la doctrine sociale de l’Eglise. Le SCCF place au cœur de son action la participation des personnes accompagnées et le renforcement de la capacité de tous à agir ! La mission du secours catholique est de faire rayonner la Charité auprès des plus pauvres.

En 70 ans, l’association a évolué et répond aux nouvelles formes de pauvreté ; la pauvreté, en France, touche 14% de la population (le Pas-de-Calais étant la région la plus pauvre), majoritairement les familles et leurs enfants. Grâce au rapport de statistique publié chaque année par le SCCF, il est observé que la pauvreté se transmet de génération en génération et qu’elle atteint la 4ème génération actuellement. La pauvreté est souvent cachée et ignorée du grand public. Le SCCF s’attaque à toutes les causes de pauvreté, d’inégalités et d’exclusion. L’association interpelle l’opinion et les pouvoirs publics et propose des solutions dans la durée, pour que chacun ait une place digne dans la société et contribue à l’édification d’un monde juste et fraternel, où le vivre ensemble est possible ! Le SCCF est la manifestation officielle de la Charité.

Le Pape François nous dit « dans notre société actuelle, il y a des personnes qui réussissent et celles qui ne réussissent pas. Ce qui est dramatique aujourd’hui, c’est l’indifférence entre ces deux mondes. La Miséricorde, c’est d’aller à la  périphérie pour faire en sorte que ces deux mondes se rencontrent » Pour aller aux périphéries, il faut changer nos préjugés, il faut changer notre regard sur la pauvreté tout en étant bienveillant. Le SCFF est le trait d’union, la passerelle entre ces deux mondes et considère que l’humanité est une seule et même famille. Le SCCF œuvre pour que chacun ait une place dans la société ; l’association agit avec les personnes en précarité pour que leur valeur et leur dignité soient enfin reconnues de tous, et elle encourage à vivre en fraternité. En allant vers le plus pauvre, chacun prend conscience de la nécessité d’aider l’autre et d’agir avec lui, dans un esprit de solidarité. Cet accompagnement est source de richesse et de fraternité pour la communauté. Cet acte de charité, de bienveillance et de compassion pour les plus pauvres humanise et évangélise.

Le témoignage de Francine Guilbert (elle-même issue de la pauvreté, née de père inconnu avec une mère qui ne s’en occupait pas),  montre que de son expérience de la précarité, elle a su tirer la force, qui lui permet aujourd’hui de tendre la main aux autres. Son combat est de faire avec les gens, et pas à leur place. Une leçon à retenir de son parcours : reconnaitre que nous avons besoin d’être aidé et accepter les mains tendues.

 

Le Secours Catholique appelle toute personne à s’engager pour vivre la rencontre et l’entraide. En continuant, comme son fondateur Mgr Jean Rodhain, à faire et refaire ce qu’il appelait des « petits gestes ».

Article publié par elisabeth LECLERC • Publié • 600 visites

Fermer