1er Dimanche de Carême

Conférence de carême. Intervention de Mgr Bernard Podvin sur le thème « N’ayons pas peur… du sacrement de réconciliation ».

20160214_153713 20160214_153713   En ce premier dimanche de carême, nombreuses étaient les personnes réunies à l’église saint Jean-Baptiste pour l’intervention de Mgr Bernard Podvin sur le thème « N’ayons pas peur… du sacrement de réconciliation ».

Puisant à la source de l’Evangile, avec le retour de l’enfant prodigue, en Luc chapitre 15, Mgr Podvin nous a fait (re) découvrir combien il s’agit de descendre en nous-même pour vivre de l’Amour du Père, en vivre intérieurement.

Il faut lire, dans ce court récit, combien paraissent étranges les relations des deux fils avec leur père. Le plus jeune ne voit que « J’ai droit… à ma part d ’héritage ». L’aîné, dans la raideur du devoir à accomplir, vit les yeux fermés, passant sans même s’en apercevoir à côté de l’amour de son père. Et voilà que tout tourne mal pour celui qui , son argent en poche, est parti, dilapidant sa fortune.

Tout se joue au verset 17 : « Alors il rentra en lui-même et se dit : « Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! »  « Je me lèverai, j’irai vers mon père. »

C’est le Père qui nous fait vivre. Nous sommes invités à prendre le temps, à entrer en nous-même et à revenir vers le Père.

II ne nous appartient pas de prévoir une sanction, une pénitence ! Nous ne savons pas… mais une chose est sûre : le père n’est qu’accueil : il débarrasse son fils de ses haillons, marques de sa vie passée… et fait préparer une grande fête. Il a pour chacun de ses fils tant d’amour !

Ne sommes-nous pas tour à tour l’un et l’autre de ces fils, selon les périodes et les événements de notre vie ?

Dieu ne condamne pas, IL fait vive. iL nous espère, inlassablement… et se réjouit de notre retour. Dans cette démarche vers LUI, à travers le sacrement de réconciliation, IL nous prend dans SES bras et troque nos haillons pour des vêtements de fête, en SON étreinte miséricordieuse de Père.

Article publié par elisabeth LECLERC • Publié • 690 visites