le Samedi 21 jan 2017 à 16h 30


Espace François Mitterand - Prés du moulin - Achicourt

Samedi 16h30, la salle des fêtes est déjà comble, notre curé, l’abbé Gabriel accueille l’assistance et présente la paroisse : 30 000 habitants et huit églises ; elle appartient au doyenné d’Artois. L’abbé Gérard Lepretre, notre doyen nous a rejoint. Tout est prêt.

 

Sur la scène décorée de ballons et guirlandes fleuries, une multitude d’enfants prennent place ; ils  nous invitent  à la fête avec un premier chant / « Que tu  sois blanc, que tu sois noir, tu as les yeux couleur de l’espoir » ; leur entrain et leur joie de vivre sont communicatifs

 

Puis , nous chantons avec eux : « Dansez les mains levées" ; l’assistance est conquise, le temps est venu de laisser nos soucis pour partager la joie d’être ensemble.

 

D’autres  jeunes artistes  animent en ombre chinoise le conte du colibri, ce tout petit oiseau qui s’acharne à éteindre un incendie dans la forêt; « Que fais – tu ?" lui demande - t-on; « Je fais ma part de travail ».

 

Les deux chanteurs et guitaristes Mickael Lomme et Mallory Szulzki prennent le relais tandis qu’arrive Mgr Jean Paul Jaeger accompagné de nombreux officiels.

 

Gabriel présente les différentes équipes actives dans la paroisse et parmi elles, l’EAP, les équipes relais de proximité, les équipes de préparation au mariage, les trésoriers …impossible de toutes les nommer.

 

Mais aujourd’hui, l’honneur revient à l’abbé Gabriel qui fête ses 50 années de sacerdoce ; au cours de l’Eucharistie, nous rendons grâce pour tout ce qu’il a semé parmi nous et qu’il sèmera encore, pour sa fidélité, pour son désir insatiable d’appeler encore et toujours pour que vive l’Eglise, " pour qu'ils aient la Vie !".

 

C’est tout le sens du document qui nous est remis : le Projet pastoral de la paroisse Notre Dame de Pentecôte, Vivre dans la proximité, annoncer  la  Bonne Nouvelle.

Comme l’explique Thérèse, au lendemain du synode provincial,  l’Equipe d’Animation de la Paroisse a  cherché comment y donner suite, comment mettre en œuvre les lignes directrices : mission, proximité, communion, participation. C’est le fruit d’une longue consultation des différentes communautés de la paroisse.

 

Cette feuille de route est confiée à chacun de nous : être présent aux évènements qui touchent la ville, le monde, être attentifs aux nouveaux arrivants, s’assembler joyeusement le dimanche… voilà qui est à notre portée ;  ce  projet pastoral est le nôtre, aujourd’hui nous le recevons comme une mission exaltante, que nous plaçons sous le regard bienveillant de Notre Dame de Pentecôte.

 

Cécile Lemaire

 

 



Fermer