Loué sois - tu, mon Seigneur!

Fête de St François d'Assise, église St Sauveur, Arras

St François d’Assise est, depuis 1979, « le saint patron de tous ceux qui étudient et travaillent autour de l’écologie ». On le fête le 4 octobre, et cette date clos le  Temps de la création qui commence le 1er septembre avec la Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création”.

 

C’est dans ce cadre que le mardi 4 octobre, enfants, parents, catéchistes, paroissiens, se sont retrouvés à l’église St Sauveur pour la fête de St François d’Assise. Cette initiative est née  dans le prolongement de la lecture de Laudato Si’ en 6 étapes et en groupe dans la paroisse Notre Dame de Pentecôte.

La rencontre était rythmée en 3 temps de 30 minutes : rendre grâce pour la création et repérer ce qui la menace, exercer sa créativité dans l’un des 6 ateliers proposés, et célébrer en se mettant à l’écoute de la Parole de Dieu et en le priant.

Après un temps d’accueil mettant en lien St François, l’encyclique Laudato Si’ et le souci de chacun pour l’environnement, les participants ont été invités à entrer dans la contemplation avec un diaporama puis à s’exprimer sur ce qui menace « la maison commune ». On observe que sur cette question enfants et adultes sont réactifs et plutôt informés.

Les ateliers proposés invitaient à prolonger la réflexion avec ses mains et sa tête :

- Un atelier pour dessiner et découper une main et  écrire une action pour mieux vivre ensemble.

- Un atelier pour prier avec son corps en gestuant la prière de St François

- Un atelier pour préparer des signets avec la prière de St François à donner à son entourage. - Un atelier pour faire un magnet  à mettre sur le frigidaire.

- Un atelier à partir des lettres de « LOUE SOIS TU », garni de visages différents en signe d’accueil des étrangers.

- Un atelier de composition florale avec des éléments de la nature.

- Un atelier découverte de Laudato Si’ pour les adultes, à partir d’un clip animé destiné jeunes (fait par l’organisme catholique canadien Développement et paix).

L’apport de ces créations a introduit le temps de la célébration après la reprise du chant « la valse des créatures » qui a ponctué la soirée. La composition florale était déposée devant la table de lecture, les magnets, les signets, les visages, les petites mains autour du globe terrestre, et la prière gestuée au cours de ce temps.

Le diacre a lu et commenté l’Evangile « vous êtes le sel de la terre » et invité à la prière.

 

En conclusion, cette soirée fut détendue, conviviale, intergénérationnelle, créative et ré-créative. Elle s’inscrit dans les orientations du Projet d’évangélisation et de catéchèse : "sensibiliser les chrétiens à leur responsabilité pour la sauvegarde de la création"(p16) et permettre de « rendre vivants les liens dans la communauté locale »(p28).

Elle s’inscrit également dans l’esprit du Synode provincial qui demande au paragraphe 38 : « …de proposer d’autres célébrations […],y compris en semaine, et d’oser inventer des célébrations qui prennent en compte la diversité des étapes de vie, des cheminements, des besoins et des attentes ».

Geneviève Jovenet

Article publié par Cécile Lemaire - Délégué communication d'Artois • Publié • 327 visites