A la manière du Christ

Journée diocésaine du Service Evangélique des Malades : Visiter les malades à la manière du Christ

 Journée diocésaine du Service Evangélique des Malades

Visiter les malades à la manière du Christ

 

Pour sa journée diocésaine le Service Evangélique des Malades (SEM) avait choisi comme thème : « visiter les malades à  la manière du Christ. » Cent trente personnes, venues de tout le diocèse, accueillies à Gosnay de façon très fraternelle par l’abbé Raymond Véron,  découvrirent d’abord le « nid du moulin », lieu d’accueil et d’animation au service des personnes handicapées et de leurs familles. Deux témoignages très différents d’accompagnement de personnes malades introduisirent ensuite la réflexion : l’un par Roger Duquesne de l’aumônerie de la clinique de Bruay, l’autre de Marguerite Audibert du SEM d’Arras.

 

Des repères pour le SEM    

                                                                                                           

Il revint ensuite au père Philippe Bacq, professeur au centre « lumen vitae » à Bruxelles de proposer des repères pour la mission du SEM. Il développa une réflexion en quatre points :                                 

 

-la personne qui souffre : qui est-elle, comment réagit-elle ? 

- comment se comporter face à la personne qui souffre ?

- La manière de Jésus-Christ dans les Evangiles                     

- notre ministère de visiteur

 

Il est impossible de résumer la richesse de l’intervention du père Philippe Bacq (1). Ayant connu lui-même l’épreuve de la maladie il en reste marqué et peut témoigner que la souffrance n’a aucun sens mais elle peut être l’occasion de grandir en humanité. Le visiteur peut devenir alors un « passeur de vie » mais cela demande de se mettre à l’écoute du malade à la manière du Christ.

La journée s’est poursuivie par l’approfondissement de l’évangile Bartimée, l’aveugle de Jéricho (marc 10,46-52). Il nous permit de découvrir que Jésus est habité par cette question : « que veux-tu que je fasse pour toi ? »

 

Envoi en mission

 

La journée s’est clôturée par l’Eucharistie au cours de laquelle, au nom de Mgr Jaeger, l’abbé Hubert Renard, délégué épiscopal à la pastorale de la santé, a remis une lettre de mission à Jacques Bonnet. Il est nommé responsable diocésain du SEM pour une durée de trois ans. Il est assisté d’un bureau composé de trois personnes : Janine Legrand, Marie-Claire Béhague, Valéry Baroux.

 

Jacques Bonnet

 

(1) Il sera possible de retrouver l’intervention du Père Philippe Bacq dans le bulletin diocésain du SEM du 1er trimestre 2012

Article publié par Communication-Formation Doyenné Béthune-Bruay • Publié • 3137 visites