Alors la paix viendra

Célébration à Citadelle d'Arras: musulmans, protestants, orthodoxes, catholiques

croyants musulmans Arras DSC_0100_DxO  
croyants musulmans Arras
croyants musulmans Arras
 

Les commémorations de la guerre déclarées en 1914 sont déjà commencées en France. C’est l’occasion de réfléchir sur l’origine et les causes des guerres. C’est aussi l’expression d’un souhait partagé par tous les hommes de bonne volonté : « Plus jamais çà » « Plus jamais la guerre »
Faire la guerre c’est relativement facile, faire la paix c’est beaucoup plus laborieux. Cela relève de la politique, des gouvernements, et aussi de chacun de nous.
En se donnant la main DSC_0123 bis_DxO  
En se donnant la main
En se donnant la main
 
Samedi 9 novembre à la Citadelle d’Arras, nous avons pris conscience qu’il y a eu dans l’histoire des guerres de religion ; nous voulons supprimer ces causes, et pour cela des catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans se sont réunis pour prier. Chacun à sa manière agit pour la paix, la paix intérieure, la sérénité et aussi la paix dans la société.
Un psaume, les béatitudes, un texte du Coran, la lettre du pape Jean XXIII sur la paix…
Un chant de la chorale polonaise
La prière du Notre Père en se donnant la main

 
Un verre d’amitié pour mieux se connaître entre religions différentes.
 
 
Nous nous connaissons, nous nous estimons, nous aimons nous rencontrer, et aussi collaborer dans la vie simple et quotidienne.
 
Oui, la paix vient, la paix viendra. Texte lu et médité durant la célébration

Roland Delplanque

Article publié par Roland Delplanque • Publié • 1565 visites