Joie du Christ ressuscité

Semaine pascale

Ceux qui auront lu l’Exhortation apostolique “La joie de l’Evangile” auront repéré l’insistance des premières pages sur la joie de la rencontre avec Jésus. C’est la joie qui se vit dans les petites choses de l’existence quotidienne, comme réponse à l’invitation affectueuse de Dieu notre Père : « Mon fils, dans la mesure où tu le peux, traite-toi bien ». Les célébrations pascales, en bien des paroisses, ont su exprimer la joie de se savoir aimés par le Christ : “ Jésus t’aime, il a donné sa vie pour te sauver, et maintenant il est vivant à tes côtés chaque jour, pour t’éclairer, te fortifier, pour te libérer”.

 

La messe chrismale.

messe chrismale 11 messe chrismale 11  Chaque année, Mgr Jaeger célèbre la messe chrismale avec les prêtres de son diocèse. Cette célébration a lieu le mardi matin de la semaine sainte. Au cours de cette célébration, il consacre le saint-chrême, cette huile parfumée utilisée pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l'Ordre (prêtre et évêque). Il bénit aussi l'huile des catéchumènes et l'huile pour le sacrement des malades. Cette année, la messe chrismale a été célébrée dans la cathédrale d'Arras.

 

Mgr Jaeger a rendu hommage au travail accompli par les prêtres du diocèse : "Vous avez pour vocation d'accueillir celles et ceux qui se tournent vers vous. Vous savez qu'il faudra marcher longuement à leur côté pour que le Seigneur ouvre leurs yeux et leur cœur à la vraie richesse du mariage qu'ils décident de solliciter, au baptême qu'ils demandent pour leurs enfants, de l'eucharistie dont ils n'ont plus guère souvenir, de la pénitence et de la réconciliation qu'ils découvrent dans des circonstances souvent étonnantes.

 

messe chrismale 5 messe chrismale 5  "Chers frères prêtres, vous faites l'expérience quotidienne du dévouement, du renoncement, de la pauvreté. Mais ils ont la garantie de la fécondité de votre ministère. Partagez-les avec vos frères diacres, les religieux, les religieuses, les consacrés, les fidèles laïcs qui reçoivent une mission particulière." Monseigneur a insisté sur le nécessaire renoncement aux querelles internes et aux suprématies organisées. "Une telle Eglise n'a aucun intérêt affirme-t-il. Elle ne sert plus et ne manifeste plus le Christ."

 

Traditionnellement, les prêtres jubilaires sont mis à l'honneur en fin de la messe. Mgr Jaeger a aussi annoncé plusieurs changements dans l'équipe des conseillers qui l'entourent. Parmi les départs, il a annoncé ceux de l'abbé Joseph Varlet, vicaire épiscopal et celui de l'abbé Jean-Claude Vieillard, vicaire général. Il a déjà annoncé le successeur de celui-ci : l'abbé Vincent Blin.

 

Jeudi-saint

Extraits de l’homélie de Mgr Jaeger, jeudi saint.

Avant sa mort, Jésus laisse à l’Eglise deux gestes : l’eucharistie, mémoire du dernier repas. Jésus demande dans l’eucharistie de rappeler sa présence, sa mort et sa résurrection

 Second geste : Jésus lave les pieds des disciples. Les disciples sont choqués. C’est le geste d’un serviteur, d’un esclave. Voici Jésus qui veut se faire serviteur de tous, et Pierre ne comprend pas. Si nous ne faisons pas la même chose que lui, nous ne pouvons as être ses amis.

 

Chez nous, nous avons besoin d’être serviteurs les uns des autres. Or on veut être le plus grand, le plus beau, le plus riche… Jésus nous dit : Sois le serviteur.”

Même incompréhension avec le geste d’un peu de pain et de vin pour se rendre présent avec son corps et son sang. Jésus vient renouveler, purifier, libérer notre vie.

 

Pour l’Eglise : pas de don total sans la présence des apôtres. N’oublions pas les incompréhensions, qui ne trouvent leur sens que lorsqu’on est disciple de Jésus.

Il est fondamental de se laver les pieds, de se souvenir du Corps et du Sang, qu’il y ait de nombreux prêtres et évêques au milieu de nous pour vivre cette eucharistie.

 

Au début de la célébration, sept jeunes avaient revêtu l’aube pour exprimer leur profession de foi. Après l’homélie, l’évêque refaisait le geste du Christ qui lave les pieds des disciples. A la fin de la cérémonie, la réserve eucharistique est déposée en vue de l’adoration par les fidèles.

Dehors, dans les rues adjacentes, alors que la nuit approche, le vent frais d’avril pousse au sol des coupures de papiers en quantité, dernières traces exprimées du passage des 300 salariés de l’usine Stora Enzo. Dans la journée, Ils avaient exprimé leur souffrance de faire partie des licenciés de leur usine, là-bas, au bord de la Scarpe, en aval de la ville épiscopale. E.H.

____________________________

 

Extraits de l’homélie de Mgr Jaeger le jeudi saint.

Jeudi-saint Jeudi-saint  

"Avant sa mort, Jésus laisse à l’Eglise deux gestes : l’eucharistie, mémoire du dernier repas. Jésus demande dans l’eucharistie de rappeler sa présence, sa mort et sa résurrection


 Second geste : Jésus lave les pieds des disciples. Les disciples sont choqués. C’est le geste d’un serviteur, d’un esclave. Voici Jésus qui veut se faire serviteur de tous, et Pierre ne comprend pas. Si nous ne faisons pas la même chose que lui, nous ne pouvons pas être ses amis.

 

Chez nous, nous avons besoin d’être serviteurs les uns des autres. Or on veut être le plus grand, le plus beau, le plus riche… Jésus nous dit : Sois le serviteur.”

Même incompréhension avec le geste d’un peu de pain et de vin pour se rendre présent avec son corps et son sang. Jésus vient renouveler, purifier, libérer notre vie. Le Christ confie aux apôtres et aux prêtres à leur suite de faire mémoire...

 

Pour l’Eglise : pas de don total sans la présence des apôtres. N’oublions pas les incomréhensions, qui ne trouvent leur sens que lorsqu’on est disciple de Jésus.

Il est fondamental de se laver les pieds, de se souvenir du Corps et du Sang, qu’il y ait de nombreux prêtres et évêques au milieu de nous pour vivre l'eucharistie".

 

Au début de la célébration, sept jeunes avaient revêtu l’aube pour exprimer leur profession de foi. Après l’homélie, l’évêque refaisait le geste du Christ qui lave les pieds des disciples. A la fin de la cérémonie, la réserve eucharistique est déposée en vue de l’adoration par les fidèles.

 

Dehors, près de la cathédrale, alors que la nuit approche, le vent frais d’avril pousse au sol des coupures de papiers en quantité, dernières traces exprimées du passage des 300 salariés de l’usine Stora Enzo réduits au chômage. Dans la journée, Ils avaient exprimé leur souffrance de faire partie des licenciés de leur usine, là-bas, en aval de la ville épiscopale. E.H.

 

Vendredi saint

En de nombreuses paroisses, différents temps de prière étaient proposés aux fidèles. Soit le chemin de croix, l’après-midi ou en soirée, soit une démarche pénitentielle ou, en soirée la célébration de la passion du Christ avec lecture de l’évangile de Jean et prière universelle aux intentions du monde.

A Tilloy les Mofflaines, veillée œcuménique.Tilloy Tilloy  

près d’Arras, a été célébrée la passion, où les chrétiens de différentes confessions étaient associés : anglicans, protestants, catholiques, en union avec les Orthodoxes. Ensemble, ils ont trouvé un langage commun pour vénérer la Croix .

Comme l’a souligné le pasteur Jan Albert Roetman (E.P.U.Lille) , « on ne peut passer outre le vendredi saint ; tous ceux qui sont bafoués, maltraités, abandonnés prennent place dans nos églises ; c’est le seul jour où nous faisons face à l’injustice. Il faut abandonner nos dépouilles et les dépouilles de notre monde pour laisser entrer en nous la vie du Ressuscité » Ensemble nous avons déposé ces souffrances au pied de la croix du Christ.

Deux intentions de la prière parmi les dix proposées par la liturgie :

 

  • Pour l'unité des chrétiens

Prions pour tous nos frères qui croient en Jésus Christ et s'efforcent de conformer leur vie à la vérité : demandons au Seigneur notre Dieu de les rassembler et de les garder dans l'unité de son Église. Dieu éternel et tout-puissant, toi qui rassembles ce qui est dispersé et qui fait l'unité de ce que tu rassembles, regarde avec amour l'Église de ton Fils : nous te prions d'unir dans la totalité de la foi et par le lien de la charité tous les hommes qu'un seul baptême a consacrés. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  • Pour le peuple juif

Prions pour les Juifs à qui Dieu a parlé en premier: qu'ils progressent dans l'amour de son Nom et la fidélité à son Alliance. Dieu éternel et tout-puissant, toi qui as choisi Abraham et sa descendance pour en faire les fils de ta promesse, conduis à la plénitude de la rédemption le premier peuple de l'Alliance, comme ton Église t'en supplie. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen

 

Veillée pascale et baptême des catéchumènes.

Veillée pascale 2 Veillée pascale 2  56 adultes s’étaient préparés cette année pour recevoir les trois sacrements du baptême, de la confirmation et de l’eucharistie. Les paroisses s’étaient préparées pour accueillir ces néophytes (nouvelles pousses, selon l’étymologie grecque du mot). L’itinéraire de chacun et chacune est très différent. Un jour, il s’est passé quelque chose : une épreuve, une rencontre. Au sein de leurs vulnérabilités, il y avait place pour l’appel du Seigneur. L’appel décisif avait eu lieu en début de carême à Guines.Veillée pascale 3 Veillée pascale 3  

Le baptême avait lieu dans leur communautés : à Guines, à Arras, à Hénin, Lens saint Léger, Liévin, etc. Certains se sont réveillés après un long assoupissement de la foi. Ils ont reçu les sacrements de l’eucharistie et de la confirmation.

 

 

Plage de Wissant dimanche de Pâques,

Réjouissons-nous !

 

Paques - Wissant  2 Paques - Wissant 2  Réjouissons-nous en ce jour de la Résurrection car le Christ,

hier accablé de moqueries, couronné d'épines, pendu au bois,

aujourd'hui se relève du tombeau.

Réjouissons-nous car le Christ baigne de sa clarté

ceux que les ténèbres de l'enfer retenaient captifs.

Réjouissons-nous en ce printemps de la vie,

car une espérance jaillit parmi les victimes des guerres,

parmi les affligés du corps et de l'âme.

Réjouissons-nous car, par la croix, toute tristesse est abolie,

et la joie inonde le monde.

Paques - Wissant Paques - Wissant  

Réjouissons-nous car le Seigneur est descendu au plus profond du cœur des hommes où se tapit l'angoisse ; il les a visités, il les a illuminés, et tourments, angoisse, enfer sont vaincus, engloutis dans l'abîme d'amour ouvert au flanc percé du Seigneur.

Réjouissons-nous car il est ressuscité, le Christ, la joie éternelle !

Père Michel Evdokimov, Eglise orthodoxe

 

Comme tous les ans, nous nous sommes rassemblés le dimanche de Pâques à 7h00 sur la plage de Wissant. Autour du feu, anglicans, catholiques, évangéliques, protestants, salutistes, nous avons exprimé par nos prières, nos lectures de la Bible, nos chants, notre joie de célébrer ensemble le Christ ressuscité. Par des prières orthodoxes, nous avons été en communion avec nos frères orthodoxes qui célèbrent Pâques à la même date cette année.

 

Alléluia, Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !

Marie-Claude Hamy

Association Œcuménique du Littoral

 

 

 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 7433 visites

Fermer