le Mardi 27 mars 2018


Paroisses d'Arras

Editorial

 

« Elle le prit pour le jardinier ». C’est une des évocations de Jésus Ressuscité dans les Evangiles. La Résurrection comme une re création. Tout avait commencé  dans le jardin de la Genèse. Pâques marquerait  - il seulement le début du printemps ? La nature en plein renouveau ? Voilà  40 jours que les croyants  s’efforcent de marcher à la suite du Christ.

 

Pâques est le jaillissement  de la Vie Nouvelle dans le Jardin de notre vie.

Le cours du monde nous a habitués à penser que toute chose se répète. Le Sage le disait : « il n’y a rien de nouveau sous le soleil ! » Pâques au contraire annonce que du nouveau est possible.

Du nouveau … du côté de La Paix, si nous désirons la construire en tous lieux, jusque dans nos familles. Les anciennes querelles  ne pèsent rien au regard de la proximité des cœurs.

 

Du nouveau… du côté de la jeunesse : des jeunes du monde entier vont se réunir à Rome fin mars autour du pape François,  partageant leurs attentes, leurs questions, leurs espérances.

Avec eux, vivons le printemps du cœur ! Soyons des jardiniers de la Vie Nouvelle.

 

Joyeuses fêtes de Pâques !

 

Abbé Gérard Lepretre

 



Fermer