Assemblée diocésaine des pastorales des ados et des jeunes

jeunes1607 jeunes1607  Samedi 2 décembre de 14 h à 18 h à la cité paroissiale d’Aire-sur-la-Lys, une quarantaine d’adultes et de jeunes se sont retrouvés pour une après-midi de réflexion sur le thème "Quels repères pour une pastorale des ados et des jeunes sur notre diocèse?"

 

Après un temps d’accueil et de prière, notre intervenant du jour Jean-Marc Bailleul, délégué à l’Apostolat des laïcs du diocèse de Lille, a fait une intervention en deux parties. Dans la première partie, il a parlé de ce qui se vit dans le diocèse de Lille au niveau du carrefour diocésain des jeunes. C’est un lieu qui permet aux mouvements, aux services de communiquer, d’avoir la possibilité de s’expérimenter différents, de se concerter, un espace où les chemins se croisent…

 

Dans la deuxième partie, Jean-Marc a donné 7 binômes qui semblent s’opposer dans les propositions que nous faisons auprès des jeunes. Les voici :

1. Appartenance à un groupe / Liens avec des réseaux

2. L'engagement dans la durée / Les temps ponctuels

3. Etre responsable / Vivre des temps gratuits

4. Etre responsable d'enfants / Vivre des temps entre jeunes

5. Particularités "spirituelles" / Rencontrer d'autres

6. Jeunes de milieux populaires / Diversités des appartenances sociales.

7. Vie en Église / Mission dans le monde

 

Nous pouvons dire au final que nos propositions doivent toujours permettre une articulation entre ces couples pour que les jeunes puissent vivre leur foi. Nous devons nous réjouir de ce que nous avons vécu avec les jeunes et, riches de cela, nous sommes maintenant invités à la nouveauté. Telle est la dernière parole du topo de Jean-Marc qui a ouvert les temps de carrefours sur les questions suivantes :

— en quoi, ce que nous venons d’entendre nous conforte, ou nous bouscule ?

— comment, localement, chacun fait-il l’expérience de l’ouverture aux autres, de l’accueil de la diversité?

— que pouvons-nous envisager, avec d’autres, pour faire un pas de plus?

Le débat qui a terminé l’après-midi, juste avant un temps d’échanges d’informations, a été très riche. Nous avons évoqué tour à tour : l’engagement dans le monde des jeunes, et le rapport au temps ou à la durée pour eux ; des célébrations autrement, les difficultés d’ouverture de certains adultes, les commissions jeunesse sur les doyennés, la diversité des jeunes que l’on rejoint et tous ceux que nous ne rejoignons pas.

jeunes1320 jeunes1320  Nous avons témoigné des initiatives qui marchent : la journée du lundi de Pentecôte voulue et animée par des jeunes des mouvements et qui a permis de nous découvrir différents et complémentaires ; la marche dans le doyenné d’Artois-Ouest qui permet de vivre l’intergénérationnel dans le respect de chacun…

Notre évêque, Jean-Paul Jaeger, à la fin du débat, nous a redit combien il comptait sur chacun de nous pour être des missionnaires. Il nous a provoqué à oser des initiatives pour aller vers ceux qui ne sont pas rejoints… Les jeunes sont comme nous les avons fabriqués. Il faut briser les schémas, et le bouleversement que va produire la nouvelle donne catéchétique nous y aidera. Il nous a redit que nous devons faire attention à l’image de l’Eglise que nous donnons aux jeunes… Nous y vivons avec eux ! Les jeunes ont une forme de régularité dans la ponctualité. Attention : nous devons nous adapter à  eux. Les jeunes empruntent des chemins nouveaux et différents. Alors ?

 

Le bureau de la Pastorale des Jeunes s’est engagé à établir un feuillet avec quelques repères qu’il seraient bon de retenir pour faire des propositions aujourd’hui avec les jeunes. Il sera envoyé aux participants à cette rencontre et à tous ceux qui le souhaitent.

Pour le bureau

Marie-Pierre Cockenpot

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 5208 visites