Taizé - Edition 2008

Taizee 2008 Taizee 2008  Du 6 au 13 avril, des jeunes du diocèse sont partis dans un petit village de Bourgogne qui réunit chaque année plusieurs de milliers de jeunes venus du monde entier : Taizé.
 
 Nous sommes partis avec des idées plein les bagages : envie de rencontres, de partages, d’approfondissement de notre foi. Mais, ce fut encore mieux que ce que nous avions imaginé. Les temps de partage biblique nous ont permis de rencontrer des personnes de différentes régions de France et même parfois de différents pays, comme l’Allemagne, le Canada ou la Corée et d’approfondir nos connaissances bibliques. Les trois prières quotidiennes, par les chants, les temps de silence et de prière, ont ressourcé notre foi. Et les moments de service, nécessaires à la vie à Taizé, comme la vaisselle, le ménage, nous ont apporté de grands moments de rencontres et des bons fous rires.
 
Grâce à cela nous rentrons chez nous enrichis, avec l’envie de partager et d’appliquer cette expérience dans notre quotidien.
 
Tout au long de ce pèlerinage nous avons ressenti la présence de Dieu à nos côtés et nous remercions les frères de Taizé pour leur proximité, leur gentillesse et leur accueil chaleureux. C’est également dans le dynamisme et la bonne humeur, que s’est déroulé notre pèlerinage. Cette semaine étant donné notre nombre, environ 90 sur 800 français, « les ch’tis étaient à l’honneur » sur la colline.
 
Marion et Amélie
 
Un témoignage de Gautier :
 
A la fin de la prière du jeudi soir, je suis allé demander la bénédiction de frère Aloïs, celui-ci me proposa alors de partager le repas du lendemain avec la communauté des frères de Taizé. Je fus d’abord surpris mais ensuite très heureux.
 
Le lendemain, je me suis donc rendu à la sacristie de l’église, j’ai eu comme l’impression d’entrer dans l’intimité de la communauté des frères. Frère Léandro m’a accueilli et il m’a guidé avec les autres frères jusqu’à leur maison. La salle à manger est disposée tout en long avec un très longue table joliment décorée.
 
Le repas a débuté par un bénédicité avec ensuite un temps de silence sur un fond musical. Au moment du dessert, les frères ont commencé à parler. Au cours du repas, j’étais assis à côté de frère Léandro, un argentin, mais comme tous les frères, il parle très bien le français, donc nous avons bien discuté.
 
Pour moi, le repas fut « très impressionnant » ; d’abord par le fait de manger avec les frères, et aussi par l’immensité des lieux, surtout par le silence respecté par les frères au début du repas.
 
Un peu plus tard, un des frères a commencé à entonner un chant, tous les frères ont alors repris ce chant. A la fin de ce bon repas, frère Aloïs a dit quelques mots sur la vie interne de la communauté.
 
Après que tous les frères soient partis, j’ai pu aller dire quelques mots et remercier frère Aloïs. Ce fut pour moi une expérience, très forte et passionnante.
 
Un blog a été créé, vous pouvez y retrouver des montages vidéos, photos, reportages, etc., son adresse :  http://taize2008.blogspot.com
Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF