le Vendredi 21 novembre 2008


 Dans la joie des rencontres vécues, des groupes dans lesquelles nous sommes, le visage de Jésus se manifeste à nous et par un sourire, une parole, c’est Lui que nous côtoyons jour après jour dans toutes nos rencontres.

 
Et si nous cherchions à vivre et à approfondir la rencontre personnelle avec lui ? Beaucoup vivent cette rencontre chaque jour dans un temps de prière et de méditation, dans un temps de prière au cours de réunion ou d’activité, etc. Et si nous avancions dans la rencontre du Christ ?
 
Dans cette vie chrétienne, nous pourrions nous redonner quelques repères :
 
1. une rencontre régulière avec le Christ
 
vivre un temps de prière personnelle régulièrement (l’idéal étant de le vivre chaque jour), se fixer sur un temps donné et un lieu pour vivre cela. L’essentiel n’étant pas de faire des choses mais de donner un temps de disponibilité au Christ régulièrement.
 
2. une lecture cohérente de la Bible
 
dans le cadre de ce temps de prière personnelle ou en dehors de ce cadre ; lire de manière priante un livre de la Bible. Nous proposons, avec le diocèse, la lecture durant cette année de l’Evangile de saint Marc, afin de se mettre dans les pas des disciples et de chercher à connaître et aimer « Jésus-Christ, Fils de Dieu » (marc 1,1).
 
Cette lecture pourra nourrir cette relation personnelle avec le Christ, elle peut être journalière, elle peut être hebdomadaire aussi.
 
3. Une vie de groupe
 
Vivre cette relation personnelle avec le Christ ne doit pas nous isoler. Si nous sommes dans un groupe, cherchons à bien profiter de cette expérience et si nous ne faisons pas partie d’un groupe, d’un mouvement il est important de chercher un moyen de partager avec d’autres ce qui fait ma vie, soit de manière régulière soit de manière exceptionnelle (Taizé, Lourdes, Jérusalem, etc.).
 
4. Le service
 
Pour nourrir cette relation personnelle avec le Christ, rappelons nous ce qu’il nous a dit : « ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait ». cette relation personnelle peut grandir dans le service de mes frères. Demandez aux hospitaliers de Lourdes, à ceux qui visitent les malades, à ceux qui font du soutien scolaire, etc. s’ils ne rencontrent pas le Christ dans leurs frères ?
 
5. être accompagné
 
cette démarche personnelle vers le Christ peut rencontrer des difficultés, des hésitations, des doutes… l’Eglise possède un trésor dans ce que l’on appelle l’accompagnement personnel. Pouvoir partager ce qui fait son chemin à un frère (une sœur) qui a un peu d’expérience sur ce chemin (un aîné dans la foi) non pas pour qu’il nous dise ce qu’il faut faire, mais pour nous permettre de voir plus clair dans notre vie.
 
En donnant ces 5 repères, il est évident que beaucoup vivent déjà cela en totalité ou en partie. Nous désirons simplement aider chacun à se poser la question sur sa relation personnelle avec le Christ et lui donner des moyens de l’approfondir.
 
Abbé Laurent BOUCLY
 
 
J O C
 
Samedi 22 novembre de 8 h 30 à 13 h sur le marché d’Arras (Beffroi). « Animation-Enquête ».
 
Samedi 29 novembre à Croisilles. Participation au village solidaire.
 
Samedi 6 décembre de 14 h 30 à 18 h, Maison du Monde Ouvrier 9 rue de Jérusalem à Arras. Grande fête du jeux de société.