Etat de veille

Au moment d'entrer en avent

Notre année se rythme de temps de vacances, de temps forts (anniversaires, rassemblements). pour sa part, l'Eglise nous invite à marquer l'année qui s'écoule de périodes préparatoires à de grands événements : le Carême pour préparer la fête de Pâques, le temps de l'avent pour préparer la fête de Noël. Que nous puissions profiter de ce moment favorable pour bien préparer notre cœur à la fête de Noël. Abbé Laurent Boucly

 

Etat de veille

 

Veillée de Noël 2008 Veillée de Noël 2008   Ceux qui ont eu l’occasion de veiller un parent malade, ceux qui ont éprouvé la solitude de la nuit dans leur chambre d’hôpital, ceux dont le métier les amènent à rester éveillés toute la nuit savent combien en ces circonstances les secondes et les minutes semblent s’écouler bien plus lentement que d’habitude. Des heures réservées à l’attente obscure, à la peur, à la vigilance, à l’espérance du soleil levant.

C’est long d’attendre… ne serait-ce que quelques minutes sur le quai de la gare, à la caisse d’un supermarché ou dans la salle d’attente du médecin ! Une attente plus longue encore quand il s’agit de résultats scolaires ou médicaux, de vacances ou d’un proche parti depuis plusieurs mois à l’étranger. Pas facile de veiller !

Et voici que les textes liturgiques du temps de l’avent insistent : « Restez éveillés ! » Mais pourquoi faire ? Qu’y a-t-il donc de si précieux à accueillir ? Il s’agit d’accueillir la vie ! Dieu vient épouser notre humanité en se faisant l’un des nôtres en Jésus.

 

Le temps de l’avent est donc une invitation à nous mettre en état de veille… pour ne pas se laisser surprendre. Il nous faut aujourd’hui tenir les yeux ouverts, l’esprit et le cœur en éveil, maintenir sans cesse une distance critique avec nos façons d’être et de faire, avec les paroles et les choix des autres, afin de rester lucides et libres pour accueillir le don que Dieu nous fait à Noël.

 

Veiller, mais certainement pas de manière passive : ouvrir les yeux sur notre vie et notre monde pour y déceler les attentes de nos contemporains. Les semaines qui s’annoncent verront se vivre des millions de gestes d’amour, de solidarité ou de partage à l’égard des plus petits et des plus pauvres. Laissons-nous appelés par l’un d’eux ou par une parole et rendons grâce pour un amour que Dieu répand en nos cœurs et qui nous entraîne à aimer comme Lui.
Toute vie est inestimable aux yeux de Dieu ; c’est ce que Jésus signifie déjà dans l’étable de Bethléem.

Il vient naître aujourd’hui dans les ruines de Kaboul et celles du Salvador meurtrie par un ouragan.

Il vient naître aux côtés de celles et ceux qui souffrent de la maladie et de ceux qui les soignent et les accompagnent.

Il vient naître aux côtés des réfugiés et des associations qui les soutiennent.

Il vient naître aux côtés de ces parents qui attendent un enfant et aux côtés de ceux qui en ont perdu.

Il vient naître aux côtés de ceux qui travaillent et de ceux qui aimeraient les imiter.

Il vient naître aux côtés de ceux qu’on appelle parfois avec mépris « les puissants », ceux du CAC 40 ou ceux qui tiennent les armes, ceux qui semblent ne pas être atteints par les aléas de la vie… Et pourtant !

Il vient naître pour toi, pour moi, pour lui ou elle, il vient naître pour nous, Il vient naître en nous, car nous sommes son peuple, tous ensemble !

Jésus… un tout petit bébé qui vient rassembler l’humanité dans un seul et même amour : ça vaut le coup de veiller non ?

Sébastien Vereecken

 

Pour aller plus loin :

 

. Comment vas-tu vivre ce temps de l’avent ? Par quelle action, quel effort, quelle résolution, quelle attention ?

. L’avent, temps de l’attente : qu’attends-tu pour toi-même ? Pour ta famille et tes amis ? Pour le monde ?

. Comment dans l’excitation des fêtes de fin d’année, laisser une place à Dieu ? Par quels moyens ?

 

Informations

 

Pèlerinage de confiance

Lundi 28 décembre 2009 (13 h) au dimanche 03 janvier (06 h), 32èmes Rencontres européennes de Taizé à Poznan (Pologne). Chaque année, durant les vacances de Noël, ont lieu les rencontres européennes de Taizé (rassemblant entre 30 000 et 40 000 jeunes européens). Ce « Pèlerinage de Confiance » sur la Terre est organisé par la communauté des frères de Taizé. Contact : Jérémy Dewidehem, Tél. 06 80 42 95 20, taize-poznan.arras@laposte.net - Pastorale des Ados et des Jeunes 103 rue d’Amiens, BP. 1016, 62008 Arras cedex, Tél. 03 21 21 40 16, adosjeunes@arras.catholique.fr - http://arras.catholique.fr ; services espace jeunes.

Veillées

Samedi 21 novembre à 20 h 30, Eglise Saint Nicolas (place Dalton) à Boulogne-sur-Mer. ; Vendredi 27 novembre à 20 h., Chapelle Sainte Croix à Longuenesse. Temps de prière, veillée Taizé.


 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF