Quand on découvre la foi...

Canal Jeunes N°15

 

Camille et Aurélien Camille et Aurélien   Camille a 23 ans. Élève infirmière, elle est partie cet été pour un temps de pèlerinage à Lourdes puis a participé aux Journées Mondiales de la Jeunesse… Comme de nombreux autres jeunes du diocèse ! Oui mais cet été laissera une trace indélébile dans la vie et le cœur de Camille.
 
Tout a commencé le 2 août avec Aurélien, son compagnon. « Nous avions 20 jours de vacances et c’est en vivant ensemble les JMJ que nous avons choisi de les passer. Nous avons opté pour « la formule mariale », c’est-à-dire que nous sommes d’abord partis avec le pèlerinage diocésain à Lourdes pour nous occuper des enfants. C’est une chose que je fais chaque année, mais pour Camille c’était la première fois. »
 
C’est que Camille chemine depuis plusieurs mois vers la première communion et la confirmation. « Je vais de découvertes en découvertes » raconte-t-elle. Après Lourdes, direction Fornells près de Girona, diocèse d’accueil pour les JMJ. « Sur la route, nous avons appris que nous serions logés en famille d’accueil. J’étais très contente de cette nouvelle, car je voulais vraiment faire la rencontre de populations locales. Ils nous attendaient depuis plusieurs années et nous étions enfin là ! » « Total Liberdad » nous disait notre hôte. Nous avons mangé à leur table les spécialités locales et petit à petit une vraie complicité s’est installée. En rentrant le soir, nous leur racontions notre journée, ils étaient tellement fiers de nous accueillir et nous, nous ne savions pas comment leur dire un merci à la hauteur de ce qu’ils nous offraient », poursuit Aurélien.
 
Le dimanche, Camille a pu communier pour la première fois. « Ce fut une vraie joie ! Nous étions loin de nos familles et les familles d’accueil se sont naturellement proposé de les remplacer. Le soir, ils ont même préparé un repas typique, chez eux, un vrai repas de communion mais en version espagnole avec pour invités quelques jeunes de notre diocèse, des québécoises et notre évêque. Dans le groupe, beaucoup enviaient Camille ! »
 
« Ces semaines ont été pour moi révélatrices. J’ai compris ce que c’était d’avoir la foi et ce déclic est assez incroyable. Tout d’un coup je me suis demandé comment je vivais avant sans avoir la foi que j’ai aujourd’hui. Et il est merveilleux de comprendre cela auprès d’Aurélien, lui qui m’a guidé !
 
Avec les jeunes du diocèse, Camille et Aurélien ont vécu des moments touchants, des temps de prière, des temps de fête et de joie. « Nous sortons de ces JMJ grandis, personnellement et au sein de notre couple. »
 
« J’ai envie de comparer ma vie avant et après le pèlerinage. C’est comme quand on commence un puzzle. Au début, c’est long, laborieux. On ne sait pas par où commencer. Et puis petit à petit on trouve de plus en plus de pièces. A un moment, plusieurs dizaines de pièces sont trouvées en peu de temps et c’est super, le puzzle prend forme, on est heureux. Ma vie est un puzzle qui a eu du mal à démarrer et en ce moment, toutes les pièces s’imbriquent facilement et j’en trouve le sens ! J’y vois enfin mieux quel est le dessin qui se forme en moi, quel est le dessein qui est formé en moi. »
 
« On a découvert ensemble une véritable foi en couple qui pourra être vécue au quotidien, et c’est toute une vie qui s’offre à nous. On s’est aperçue qu’une troisième personne était avec nous, et qu’il ne fallait jamais l’oublier même si elle se faisait discrète… »
 
Prochaine étape pour Camille : sa confirmation ! Elle sera confirmée fin octobre avec d’autres jeunes. En attendant, elle poursuit son cheminement et brûle d’envie de dire à celles et ceux qui n’osent pas ou qui doutent qu’il y a une vraie joie à se sentir aimé de Dieu et à marcher à sa suite !
 
Propos recueillis par Sébastien Vereecken pour le journal Regard.

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 2284 visites