Carême : route d’espérance !

Canal Jeunes n°04

721945careme20071-jpg-119883_8 721945careme20071-jpg-119883_8   Ça s’est passé hier, près de chez moi, au bas de ton immeuble.

 
Julien est rentré chez lui tout à l’heure, tout heureux d’annoncer à ses parents qu’il avait réussi le concours d’entrée à HEC. Pourtant on lui avait toujours dit qu’il n’était pas une lumière !
Célestine a pardonné à Amandine son infidélité dans leur amitié. Il faut dire que pour si peu de choses, s’eut été dommage de tout gâcher…
Le soir de la Saint Valentin, François a demandé la main d’Élise. Ils hésitaient l’un et l’autre à faire le premier pas… François a osé… Élise est comblée !
Nicolas se bat depuis des années contre la maladie. Il avait ces derniers temps perdu la force de vaincre. Les visites et les résultats médicaux encourageants lui ont redonné la pêche !
Joseph, 77 ans, vient de retrouver sa sœur Nina, 71 ans qu’il avait perdu de vue depuis le début de la guerre 39/45. Ils ont remué ciel et terre pour que ces retrouvailles puissent se vivre.
Après des années de lutte, l’innocence de Florence a été reconnue. 7 années passées derrière les barreaux, 7 années de lutte.
Gatien est arrivé hier d’Haïti. Après des années de procédures, ses parents ont enfin pu officialiser son adoption.
 
Bons résultats, réconciliation, mariage, victoire contre la maladie, libération… Chaque jour nous apporte son lot de petites et de grandes nouvelles qui rencontrent chacune un écho différent selon les personnes qui les reçoivent. Des nouvelles qui permettent de rebondir, qui « re-suscitent ». Beaucoup en sont arrivés là à force de lutte et de courage, mais aussi et, peut-être surtout, parce que jamais ils n’ont perdu l’espoir : celui de déclarer sa flamme à son petit ami, celui d’adopter un enfant, celui de retrouver la liberté en prouvant son innocence… oui, mais tout ne dépend pas de nous !
 
Tu peux te battre contre la maladie… et perdre le combat.
Tu peux chercher des années durant une sœur ou un frère disparu et ne jamais le retrouver.
Tu peux tout faire pour réussir aux examens et te retrouver démuni devant le stress le jour J.
Tu peux clamer ton innocence et ne jamais être entendu.
 
Quoi qu’il en soit, le Seigneur t’invite à placer en lui ton espoir. Qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’à l’image de Jésus, il faut savoir tout donner, ne jamais abandonner même quand les choses semblent être folie : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ». Jésus ne subit pas la volonté de son père. Sa souffrance, celle qu’il ressent quand ses amis l’abandonnent, celle qui lui provoque les cris et les crachats de la foule tout au long de son chemin de croix, celle qu’il endure sur la croix… sa souffrance n’est pas vaine. Car Jésus se sait sauver par le Père : « non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » En le ressuscitant, Dieu ouvre un horizon nouveau, une vie nouvelle nous est promise, une vie où il n’y aura plus ni larmes, ni souffrances… une vie au parfum d’éternité. C’est cela notre espérance ! Une espérance qui doit se refléter aujourd’hui dans notre capacité à ne jamais abandonner et à toujours tout donner pour que la vie ait le dernier mot !
 
Chaque année nous amène cette période particulière, ce temps précieux qui nous prépare à la grande fête de Pâque : le carême. 40 jours pour nous retrouver avec nous-mêmes, poussés au désert avec Jésus, par l’Esprit. 40 jours pour relire nos vies et y découvrir nos tentations, nos abandons, nos reniements. 40 jours pour les transformer en chemins de vie. Bon carême !
 
Sébastien Vereecken
 
 
INFO
 
MEJ 
Vivre un camp MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes) : des séjours sont organisés en plusieurs lieux de France (et même à l’étranger) en Juillet et Août. L’expérience, basée sur une vie d’équipe, est enrichissante à bien des niveaux (amitié, partage, foi…). Les personnes qui veulent accompagner un camp comme animateur, directeur, intendant ou cuisinier sont aussi les bienvenues. Contact : M. l’abbé Jean-Marie Rauwel, Tél. 03 21 88 95 71 ou consulter le site www.mej.fr
Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF