La couverture de Raïcha

Canal Jeune n°01

Ce jour-là, à l'aumônerie, c'était le marché. Il y avait foule : des cris, des photos, des couleurs… On se serait cru au beau milieu d’une place du Proche Orient. Et soudain, une rumeur parcourt la foule : Audamé, la conteuse, vient d’arriver. On s’avance, on se bouscule un peu pour attraper de jolis bracelets colorés, puis on s’assied. On fait silence.

Audamé fait son apparition, un tableau sous le bras. Elle vient nous raconter l'histoire de ce petit garçon, Raïcha, intrigué par la présence de trois hommes vêtus de magnifiques tenues, eux-mêmes fascinés par une étoile qu’ils disent suivre. Une mère met en garde son fils : « Ne la regarde pas, elle t'attirera toi aussi?». Raïcha voudrait lui aussi percer le mystère de l’étoile, se mettre en route avec les hommes… mais il est trop jeune et n’a rien à offrir au Roi du Monde qu’ils s’apprêtent à rencontrer. Pour apaiser sa tristesse, sa maman lui raconte une histoire… celle d’une couverture qu’elle a tissée tout au long de sa vie et qu’elle lui donnera un jour. Elle est faite de fils de couleurs chatoyantes et d’autres plus ternes ; à l'image des hauts et des bas de la vie, à l'image des espoirs vécus et des épreuves qu’elle a traversées. Il y a le bleu de l'amitié… le gris de la solitude… le jaune de la misère… le blanc du désespoir mais aussi du partage… le vert de la joie… le rouge de l'amour. Cette couverture, c’est le reflet de vies partagées, de visages croisés, de liens d’humanité tissés. Elle est jolie. Finalement, ce pourrait être un joli cadeau pour le Roi du Monde ! Alors Raïcha prend la route avec les hommes, se laissant guider par l’étoile. Quand elle s’arrête, elle leur révèle le visage d’un tout petit enfant. Raïcha offre sa couverture. L'enfant la saisit et la serre tout contre lui. Pour la première fois, sans le savoir encore, il embrassait ainsi la vie des hommes.
Comment cette histoire nous rejoint-elle aujourd'hui dans nos vies ? C'est ce que les jeunes présents ce soir découvrent au travers d'ateliers associant lecture d’images, fiche enquête, mots mêlés mais surtout, partage de la Parole de Dieu. Nos fils bleu, vert ou rouge s’entrecroisent tissant à leur tour une couverture, reflet de nos vies, avec leurs difficultés et leurs peines mais aussi leurs joies?: « Seigneur nous te rendons grâce pour l’amour que tu mets en nos coeurs et qui nous permet d’avancer sur ton chemin. » « Je te remercie pour les moments passés en famille ou avec les amis, pour la naissance de mes frères et sœurs, pour m’avoir permis de passer de bonnes vacances avec mes copains au Centre-action-jeunesse. «Prions pour les bénévoles qui consacrent leur temps aux personnes dans la précarité, les jeunes de l'aumônerie et les enfants du monde entier.» «Prions pour les personnes en difficultés, les malades d'Alzheimer, les enfants malades et les gens dans la misère financière. Pour que jamais plus le handicap, la maladie, la pauvreté, la vieillesse n’entraîne l’exclusion ni la solitude, Seigneur nous te prions.» Ces mots de jeunes, ces mots de la vie, raisonnent avec ceux du prêtre venu célébrer : « Le Seigneur vient vous dire « Tu es chouette » ! Il est en toi comme une petite lumière qu’il te revient de partager autour de toi ! » Seigneur, tu viens jusqu’à nous pour que nous vivions dans la joie. Tu nous réjouis par Ta Parole et par les autres. Aide-nous à t'accueillir vraiment !
 
Sébastien Vereecken
 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 882 visites