TAIZE 2015 : le retour.

groupe diocesain groupe diocesain  Du 26 avril au 3 mai dernier, comme une coupure dans la vie, une semaine hors du temps avec 85 jeunes, des animateurs, trois adultes à Taizé.

 

En proximité avec des religieux, autour du Frère Alois prieur de la communauté à la suite de Frère Roger décédé en 2005, avec des centaines de jeunes venus des quatre coins de la France et de l’Europe, nous avons vécu au rythme des trois prières quotidiennes autour de la croix, des silences, des services , des repas partagés, sans oublier les temps à l’Oyak.

 

Des jeunes nous partagent leur expérience de Taizé :

 

Des nouveaux participants

 

- Mon premier Taizé est une aventure inoubliable. J’y ai fait de magnifiques rencontres. Les personnes sont ouvertes d’esprit et accessibles. C’est un lieu calme qui apaise. A Taizé, c’est comme un autre style de vie où on s’y sent bien. (Charlotte, 17 ans)

 

- Je n’oublierai jamais cette première semaine à Taizé. On peut être tellement fou à l’Oyak et tellement silencieux aux prières ! (Adrien, 17 ans)

 

- A Taizé, tout parait plus simple. Rencontrer des jeunes, discuter avec eux naturellement en dépassant la frontière du langage mais aussi les corvées telles que la vaisselle ou nettoyer les toilettes, des choses qui chez nous nous paraissent nulles et ennuyantes mais qui ici sont faites en chantant, en rigolant, et en se sentant utiles à la communauté. Taizé est quelque chose d’indescriptible qu’il faut vivre … C’est une aventure que je conseille à tous. (Noémie, 15 ans)

 

D’autres, ayant déjà vécu un temps à Taizé

 

- C’est déjà ma 3ème année à Taizé et chacune est une véritable redécouverte de ma foi. Chaque année, je retrouve d’ancien(ne)s ami(e)s mais aussi je m’en crée de nouveaux. Taizé est réellement pour moi un moment de renaissance car on y recommence tout.  3 ans  que je fais Taizé et je compte bien continuer un maximum à réaliser cette magnifique aventure  (Valérian, 17 ans)

 

- Taizé c’est un lieu de remise en question où l’on peut approfondir notre foi avec des jeunes qui partagent la même religion que nous mais de manière différente. C’est un lieu de rencontre où l’on peut se découvrir et discuter avec des inconnus. C’est aussi un lieu de fête, de joie, de bonheur, d’amusement. Un job est confié à chaque jeune pour les responsabilités et permet le bon fonctionnement : vaisselle, distribution des repas, nettoyage entre amis... Et toujours dans la bonne humeur. (Clémence, 16 ans)

 

- Taizé c’est une aventure d’une semaine avec des gens inoubliables autour de la foi. De nombreuses rencontres sont effectuées avec des croyants de toute la France jusqu’aux étrangers de tous pays confondus. Taizé est à la fois un lieu festif et un lieu de silence ce qui rend cet endroit particulier mais ce genre de voyage est à tester au moins une fois dans sa vie, même pour les athées (dans le respect de la religion). Taizé sera une expérience inoubliable et j’en suis devenu accro. (Anthony, 18 ans)

 

- Taizé, ou le seul village où on peut vraiment vivre en étant soi-même ! La chose la plus extraordinaire pour moi est la rencontre avec des regards, des sourires. Il n’y a pas besoin de grands dialogues pour sentir naitre une amitié. Dieu nous rassemble tous et nous vivons ensemble malgré nos différences, nos coutumes ! A très bientôt Taizé ! (Mathilde, 17 ans)

 

- J’ai vécu un 13ème Taizé avec toujours autant de joie. J’y ai vécu des partages forts, des rencontres très belles. Ma foi en sort toujours grandie. J’ai déposé tous mes fardeaux et suis repartie avec beaucoup de sérénité et de paix intérieure. Il n’y a qu’à Taizé où je peux autant me ressourcer. Un grand merci à toutes les personnes qui ont contribué au bon déroulement, à l’organisation et à la joie de ce pélé Taizé 2015. Vivement l’année prochaine. (Catherine V.)

 

Avec l’équipe d’animateurs (PHOTO), je me réjouis d’avoir rencontré des jeunes qui vivent et partagent leur foi, leurs questions, leurs doutes entre eux et en partageant avec des adultes (prêtres, religieux et laïcs).

 

Comme l’écrit Frère Aloïs (dans son livre d’entretiens ‘Vers de nouvelles solidarités’ paru aux Editions Seuil en mars 2015, page 72) : « Nous continuons à partager avec les jeunes le rêve d’une humanité réconciliée. Il est essentiel de leur offrir un climat de confiance, pour qu’ils puissent découvrir que Dieu les habite déjà, même quand leur foi est encore toute petite. Confiance reste un des mots essentiels de Frère Roger : confiance en Dieu, confiance dans les autres, confiance dans la possibilité de surmonter les divisions.

 

(Vous voulez voir davantage de photos et lire d’autres échos de l’expérience vécue : c’est possible : sur le site diocésain, sur le site pastojeunes62, sur la page Facebook de la pastorale des jeunes.)

 

INFOS

 

Dimanche 17 mai. « Rando’Mej », fête diocésaine du MEJ. Rendez-vous à Escalles près du Cap Blanc Nez (parking de la mairie) à 10 h, fin prévue vers 18 h. Partage, balade, nature, jeux, chants, messe en plein air. Ouvert à tous. Prévoir des vêtements adaptés à la météo, pique-nique. Contact : Tél. 06 29 73 82 32 – 06 71 83 22 98 ; http://mej62.blogspot.fr

 

Vendredi 3 (soir) au lundi 6 juillet ou du vendredi 28 (matin) au lundi 31 août à l’Abbaye Notre-Dame de Wisques. Pour les jeunes filles entre 17 et 35 ans. Les sœurs bénédictines proposent deux « Retraites monastiques » pour approfondir sa vie spirituelle au rythme de la vie monastique. Au programme : Enseignement spirituels et liturgiques ; Temps de prière ; Découverte du chant grégorien ; Travail partagé avec les sœurs ; Témoignages et échanges. Contact : Sœur Anne-Laetitia, Abbaye Notre-Dame 62219 Wisques, Tél. 03 21 95 12 26, ndwisques@wanadoo.frhttp://arras.catholique.fr/abbaye-wisques

 

Dimanche 2 au samedi 15 août. Le groupe de jeunes lycéens et étudiants des Tourelles et le père Gabriel Planchez repartent sur les routes. Cette année, ils sillonneront la Normandie et l'Alsace pour le millénaire de la Cathédrale de Strasbourg. Il reste encore quelques places. N'hésitez pas à les rejoindre, ils vous accueilleront avec grand plaisir. Contact : Maison diocésaine d’accueil « Les Tourelles », 12 rue de l’Yser 62360 Condette, tél. 03 21 83 71 42, Fax. 03 21 92 42 89, les.tourelles@wanadoo.fr ; www.les-tourelles-de-condette.fr

 

 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 1388 visites

Fermer