Prions pour les jeunes qui se préparent au mariage

Intention du Pape François

 

 

“Prions pour les jeunes qui se préparent au mariage avec le soutien d’une communauté chrétienne :

qu’ils grandissent dans l’amour, avec générosité, fidélité et patience”

 

Intention de prières du Pape François pour le mois de Juin

 

La Vidéo du Pape, qui diffuse l'intention de prière que le pape François confie à toute l'Eglise catholique, à travers le Réseau Mondial de Prière du Pape, vient de paraître pour le mois de juin.

 

Cette vidéo qui s'inscrit dans le cadre de l'"Année spéciale consacrée à la famille" ayant débuté le 19 mars 2021 met l'accent sur la beauté du mariage et est publiée en collaboration avec le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie.

 

Le Saint-Père encourage les jeunes à s'engager dans cette voie, car « Se marier et partager la vie est une belle chose ».

 

C'est bien une vocation qui mérite d'être suivie, car « Dieu a un rêve pour nous, l'amour, et il nous demande de le faire nôtre. » L'intention de prière réaffirme la nature de cette vocation, qui « n'est pas simplement une convention sociale » mais qui « vient du cœur ».

 

Tendances mondiales en matière de mariage

 

« Il paraît que les jeunes ne veulent pas se marier, surtout en ces temps si difficiles. Vraiment ? » s’interroge tout d’abord François dans La Vidéo du Pape.

 

Cet appel fait encore écho aux difficultés et aux contraintes que de nombreuses familles et couples mariés ont dû subir à cause de la pandémie. Selon certains données, le taux de mariage est en forte baisse depuis 1972, au point que, dans des pays comme les États-Unis, il a atteint les valeurs les plus basses jamais enregistrées. Dans de nombreux pays, la baisse du taux de nuptialité s’accompagne par ailleurs d'une élévation de l'âge du mariage (en Suède, par exemple, l'âge moyen du mariage avoisine aujourd’hui 34 ans). Quant aux familles, non seulement la proportion d'enfants nés hors mariage a fortement augmenté dans presque tous les pays de l'OCDE, mais le nombre de divorces s'est multiplié, touchant dans certains pays plus de la moitié des mariages. Le confinement, dans bien des cas, a été synonyme de tensions et de conflits familiaux et a rendu la cohabitation plus difficile que d'habitude. Mais le message du Pape nous incite à avancer, à prendre courage : « c’est un risque qui vaut la peine. Pour ce voyage de toute une vie, l’époux et l’épouse ne sont pas seuls. Jésus les accompagne. »

 

 

Article publié par Pastorale de la Famille • Publié • 195 visites