Proposition de prière en famille à l'occasion du dimanche de la Sainte Famille

par la pastorale de la Famille du Diocèse d'Arras, Boulogne, St Omer

 

Proposition de prière à vivre en famille pour le dimanche de la Sainte Famille

Le dimanche 27 décembre 2020

gf15-0042-icone-de-la-sainte-famille-mont-des-oliv gf15-0042-icone-de-la-sainte-famille-mont-des-oliv  

Icone de la Sainte Famille Mont des Oliviers Jérusalem

 

Aujourd’hui, la liturgie fête une famille hors norme, et pourtant très humaine. Elle célèbre, ce qui nous surprendra toujours, l’enfant né de Marie. Dans son dénuement, il avait besoin du milieu protecteur où il a grandi. Il avait besoin d’être porté par l’immense tendresse qui unissait Marie et Joseph, par l’amour dont ses parents l’entouraient. Mais en cette fête de la « Sainte Famille », ce sont aussi nos familles qui sont fêtées. La fête d’aujourd’hui nous le redit : Dieu nous rejoint là où nous sommes, dans nos familles pour nous ouvrir un avenir qui dépasse tout ce que nous pouvons imaginer. 

 

Avant la prière :

Choisissons le bon moment pour être ensemble. Prenons le soin de nous réunir autour de la crèche et nous pouvons allumer une bougie, la Bible ouverte (chaque enfant peut avoir sa bougie). Donnons un rôle à chacun : le lecteur, l’allumeur de bougie, le chanteur…

 

Signe de Croix : Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

Chantons : Merveilleux Sauveur de Hopen,  https://youtu.be/U8s20nzC3bo ou Notre Père de Glorious https://youtu.be/X7uBkTcx3Jg

 

Prière universelle pour la Fête de la Sainte Famille :

 

Dieu nous a donné la Sainte Famille comme modèle. Avec Marie, Joseph et Jésus, prions notre Père du Ciel pour toutes les familles de la terre afin que sanctifiées par le Rédempteur, elles trouvent en la sainte Famille un modèle à imiter. Confions-nous à la miséricorde de Dieu et confions à sa miséricorde aussi notre propre famille.

 

Nous te confions… (nommez chaque membre de votre famille)

 

Pour la famille des croyants qui forment l’Église, une, sainte, universelle et missionnaire.
Pour les familles chrétiennes qui veulent vivre selon les valeurs évangéliques.
Pour les foyers où parents et enfants apprennent à s’aimer en vérité.
Pour les fiancés qui se préparent au mariage.
Pour les couples qui ne peuvent avoir d’enfants.
Pour les familles désunies, divisées, « recomposées ».
Pour les familles touchées par le deuil, la maladie, les difficultés professionnelles.
Pour les hommes et les femmes qui n’ont plus de famille vers laquelle se tourner.
Pour nos familles respectives et celle que nous formons autour du Christ, qui nous rassemble.
Père très bon, qui bénit la famille, accueille nos prières et aide-nous à partager les dons que tu nous as faits dans ton amour. Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Acclamation : 

Levons-nous et chantons ensemble. Alléluia : https ://www.youtube.com/watch ?v=VhQvPaT2wJU

 

Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc 2, 22.39-40

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse
pour la purification,
les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem
pour le présenter au Seigneur.

Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur,
ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait,
rempli de sagesse,
et la grâce de Dieu était sur lui.

– Acclamons la Parole de Dieu.

 

Échanges en famille Quelle parole me touche ? et pourquoi ?

 

On peut terminer en confiant notre famille à Saint Joseph, comme le Pape François nous y invite toute cette année.

 

Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux ; vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale Épouse, est béni.

 

Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.

 

Amen

 

Pour terminer, une bénédiction

Chaque parent, peut bénir son enfant en traçant sur le front le signe de croix en disant :

« Que Dieu te bénisse et te garde »

 

Article publié par Pastorale de la Famille • Publié • 492 visites