Les rendez-vous de la vie !

Eglise d'Arras n°6

Jésus lave les pieds des disciples Jésus lave les pieds des disciples  La marche du carême se poursuit. Plus nous approchons de la Semaine Sainte, plus nous entrons par la liturgie dans le mystère de la foi. Le Fils de Dieu va être mis à mort. Son Père va accueillir son offrande. Par l’Esprit Saint, Il redonnera la vie à son enfant bien-aimé.

Les Chrétiens ne sont pas simplement spectateurs étonnés et admiratifs de cette bouleversante démarche. Ils sont entraînés en elle, le Christ les y associe. Il faut nous arrêter un moment, contempler et savourer ce don merveilleux. Nous le recevons sans aucun mérite de notre part. Il est l’œuvre d’un Amour éperdu qui ne se reniera jamais.

 

Les futurs baptisés de Pâques se réjouissent déjà de ce passage de la mort à la vie qu’ils effectueront dans le Christ, en  étant plongés dans l’eau baptismale, en devenant les temples de  l’Esprit Saint, en communiant au Corps et au Sang de leur Seigneur. Plusieurs communautés paroissiales ont pu vérifier, lors des scrutins, que leur impatience est grande.

L’enthousiasme des catéchumènes ne peut que stimuler en leurs aînés dans la foi  le désir de voir ravivée la grâce de leur baptême. Elle le sera à l’occasion du dimanche des Rameaux, de la messe du Jeudi-Saint et de l’adoration qui la suivra,  de la célébration de la Passion, de la vénération de la croix et surtout de la veillée pascale, fête des fêtes pour tous les membres du Peuple de Dieu.

 

Dans les jours qui viennent, ces mêmes fidèles sont invités à se laisser renouveler par le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation.  Des journées ou des heures sont organisées pour préparer et vivre cette rencontre et cette expérience de la Miséricorde de Dieu. Des prêtres se sont organisés pour être davantage disponibles en ces moments privilégiés où chacun, sans se couper de la communauté,  pourra s’entendre dire personnellement par un prêtre que le pardon de Dieu répond à l’humble aveu de sa condition de pécheur.

 

Ces différentes invitations nous tournent aussi vers l’extraordinaire rendez-vous du lavement des pieds. Beaucoup mieux que de longs discours, ce geste incompréhensible de Jésus, rappelle que le Maître s’est fait serviteur, esclave même. Sans ce choix qui scandalise  l’apôtre Pierre, L’Eucharistie et la mort sur la croix perdraient le sens que le Christ Lui-Même nous révèle.

En s’unissant aux prêtres qui, selon le commandement de Jésus à ses apôtres, laveront les pieds, les fidèles comprendront mieux que les petits, les humbles, les faibles, les démunis sont les premiers dans nos communautés. La collecte des efforts matériels de carême, effectuée notamment dans le cadre de la campagne du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement nous dira en cet instant précis que l’ouverture des cœurs et le partage des biens expriment la volonté ferme de faire place pleine et entière aux blessés de  la famille humaine.

La Semaine Sainte met en lumière,  de façon privilégiée l’identité et la mission de tous les baptisés, de toute l’Eglise. Pour donner à Celle-ci son unité, la nourrir de la parole de Dieu et des sacrements, éclairer sa route, le Seigneur lui fait le don des ministres ordonnés. Ils lui sont indispensables. Cette Eglise rayonne aussi des richesses de la vie consacrée.

 

La Messe chrismale est logiquement insérée dans la semaine sainte. Les prêtres et les diacres renouvelleront l’engagement pris au jour de leur ordination. Je ne doute pas qu’en cette année qui insiste particulièrement sur leur vocation, les religieux, religieuses et laïcs consacrés seront plus volontiers présents et priants au cœur de l’assemblée, autour de leur évêque, des prêtres et des diacres qui, par l’ordination, coopèrent avec lui.

 

C’est bien tout le Peuple de Dieu qui sera rassemblé ou représenté, en l’église Saint Pierre de Calais, le mardi 31 mars à 10 heures.

 

Forts de l’aventure pascale, à l’aube d’un dimanche radieux, nous pourrons chanter la victoire du Fils de Dieu et nous disperser pour annoncer à nouveau la Bonne Nouvelle et témoigner du Christ Mort et Ressuscité !

 

 + Jean-Paul JAEGER

 

 

 

Fermer