La catéchèse, où en sommes-nous ?

catechese catechese  Depuis plusieurs années, il est question d’une nouvelle approche de la  catéchèse dans les diocèses de France et dans les diverses communautés. Au terme d’une longue et large  consultation qui a utilisé le fascicule « Aller au cœur de la foi », les évêques de France ont travaillé un texte au cours de plusieurs assemblées successives de leur Conférence. Le document a été voté au mois de novembre 2005.

 

La première partie pose les fondements de la catéchèse. Elle intègre dans son développement les mutations culturelles qui ont marqué les dernières décennies. La Parole de Dieu ne change pas. Les personnes qui sont susceptibles de l’entendre et de l’accueillir vivent dans un univers qui a beaucoup changé au fil du temps. Elles le font à des périodes très diverses de leur existence. Il est devenu indispensable de donner un cadre nouveau à la mission catéchétique. Ces quelques pages sont appelées à donner des orientations dans toute l’Eglise qui est en France. Elles doivent donc recevoir l’aval de la Congrégation Romaine compétente. Nous sommes actuellement à cette étape.

 

La deuxième partie fait des propositions plus concrètes qui offrent matière à décision dans chaque diocèse. Elle redit ce que les catéchistes et les pasteurs ont pu constater. Le schéma qui consiste  à rassembler des groupes d’enfants, pendant 4 ans, une fois par semaine, en suivant les années scolaires, garde sa pertinence, mais il ne rassemble plus, dans notre pays, que 30 % des jeunes des tranches d’âge concernées ! De multiples facteurs en empêchent la mise en place régulière et généralisée. Ce dispositif demande à être complété par des mesures qui pourront répondre aux réalités et aux attentes qui se font jour dans notre société et dans l’Eglise.

 

La transmission de la foi ne va plus de soi. Elle n’a plus le caractère quasi systématique que nous lui en avons connu pendant une longue période. La rencontre avec Dieu n’a aucun caractère automatique. L’Eglise elle-même doit respecter le temps du Seigneur et la libre réponse des personnes qu’Il saisit. Il n’est pas surprenant de découvrir que la catéchèse rejoint toutes les époques et les circonstances de la vie. Les bénéficiaires n’ont plus forcément un âge précis et une activité sociale particulière, en l’occurrence la fréquentation de l’école, du collège ou du lycée.

 

Dans un proche avenir, notre diocèse devra passer du singulier au pluriel. Il mettra en place des instruments et des méthodes adaptés aux différentes situations des fidèles soucieux de suivre un parcours catéchétique. Une telle évolution mobilisera de nombreux partenaires. Ils auront à se préparer  à cette mission. La catéchèse gardera son caractère spécifique. Elle aura besoin de la collaboration de groupes différents sans pour autant s’écarter de son objectif propre.

 

Dans quelques semaines, les évêques de Lille, Arras et Cambrai retrouveront ensemble les trois équipes des Services Diocésains de la Catéchèse. L’échange doit permettre d’élaborer quelques projets pour nos diocèses et d’évoquer la mise en chantier des productions les plus urgentes.

 

Dans l’immédiat, il est important d’attirer l’attention des communautés sur le redéploiement de la démarche catéchétique. La précipitation serait mauvaise conseillère. L’heure n’est pas de prendre aux initiatives éparses et non vérifiées. Le travail commun sera guidé, éclairé et validé par notre Service Diocésain de la Catéchèse à qui je redis ma reconnaissance et réaffirme ma confiance.

 

Plusieurs milliers de catéchistes ont aidé et aident fidèlement les plus jeunes et les moins jeunes à accueillir dans leur vie la Bonne Nouvelle de l’Evangile, à proclamer à vivre la foi,  à en connaître et mémoriser les données. Leur mission se poursuit et reste plus que jamais nécessite et indispensable. Elle va simplement s’enrichir et s’aventurer sur des terrains pas ou peu explorés jusqu’à ce jour. L’annonce de l’Evangile est toujours source de nouveauté !

 

+ Mgr Jean-Paul JAEGER

 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF