Oser appeler, oser répondre

Edito de Mgr Jaeger, Regard-en-Marche décembre 2006

regard en marche regard en marche  

 

Vous vous êtes déjà aperçus qu'il n'était plus possible de garantir la présence d'un prêtre à tous les enterrements. Vous avez entendu dire qu'il devenait difficile de fixer les mariages aux dates les plus habituelles dans notre département: les samedis des mois d'été.

 

Vous avez certainement déploré la fermeture d'une communauté religieuse et la disparition d'une présence tellement bénéfique de "sœurs" dans une école, un quartier, un village.

 

Le ministère des prêtres dépasse largement le cadre des funérailles et des mariages. Ces deux constats soulignent une réalité douloureuse et inquiétante: le nombre de prêtres, en France, dans le Pas-de-Calais, diminue dangereusement.

 

Vous aimez les chiffres. Retenez donc que depuis plusieurs années, environ quinze prêtres, par an, décèdent quand un ou deux sont ordonnés. Plus de la moitié de nos prêtres ont plus de soixante quinze ans!

 

Faut-il nous lamenter et désespérer? Non!

Nous devons réagir. De nombreux fidèles collaborent à la mission de l'Eglise: bravo et merci! Ils auront encore fort à faire. Vont-ils remplacer les prêtres? Certainement pas! Les uns ont besoin des autres.

 

Nos communautés ne vont pas lancer une campagne de recrutement. Elles vont prier et réfléchir. Personne ne peut prendre la place de Dieu. Tous doivent s'interroger et réviser quelques comportements.

 

Comment parlons-nous entre nous, en famille, dans les groupes, du ministère et de la vie des prêtres? Savons-nous dire aux jeunes que nous serions Mensuel Regard-en-Marche Une de Décembre 2006  
Mensuel Regard-en-Marche
Mensuel Regard-en-Marche
heureux si un enfant, un voisin ou un ami entrait au séminaire ou dans un noviciat?

 

Croyons-nous que pour réussir une vie, n faut absolument gagner beaucoup d'argent, rouler dans une grosse voiture, exercer un pouvoir, additionner les conquêtes sentimentales ? Si nous pensons sincèrement qu'il est impossible d'être heureux en donnant toute sa vie en répondant à l'Amour de Dieu et en brûlant d'amour pour ses frères, il n'y aura plus de prêtres, religieux et religieuses, mais dans ce cas à quoi servaient-ils?

 

Oui, pendant un an, à partir de ce mois de décembre 2006, prions, réfléchissons, partons, appelons et peut-être... répondons!

 

Mgr Jaeger

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 4883 visites

regard en marche
regard en marche (10.1 Ko)