Evangélisation, catéchèse : démarches d’amour

Lettre de Mgr Jaeger, E.A. n° 15

Evangélisation, catéchiser: démarches d'amour.

 

Les grands moments liturgiques sont parfois précédés d’une neuvaine ou d’un triduum préparatoire. Les futurs participants se disposent à ouvrir leurs cœurs et leurs intelligences pour se laisser entraîner dans le mystère qu’ils vont célébrer.


où nous sommes tous embarqués L'Eglise telle une barque  
où nous sommes tous embarqués
où nous sommes tous embarqués
 Je vous invite volontiers à vous préparer à l’événement qui nous réunira le 10 octobre prochain. Je propose à votre réflexion et à votre méditation quelques extraits de la constitution pastorale du concile Vatican II sur l’Eglise dans le monde de ce temps. Aucun des passages choisis n’évoque explicitement l’évangélisation et la catéchèse. Ils nous mènent cependant à leur source et nous en livrent le sens.


L’Eglise dans notre diocèse laissera, à nouveau, résonner en elle l’appel à porter la Bonne Nouvelle et à en témoigner. Dans la respiration et les bruits de ce monde, Dieu vient à la rencontre de l’humanité. Il se met en quête de chaque personne. Il lui donne la Vie et lui offre son Amour. Il faut toujours apprendre à le reconnaître et à admirer son Œuvre.


La constitution Gaudium et spes parle du monde en ces termes : "Il est celui des hommes, la famille humaine tout entière avec l’univers auquel sein duquel elle vit. C’est le théâtre où se joue l’histoire du genre humain, le monde marqué par l’effort de l’homme, ses défaites et ses victoires. Le document ajoute : Pour la foi des chrétiens, ce monde a été fondé et demeure conservé par l’amour du Créateur ; il est tombé, certes, sous l’esclavage du péché, mais le Christ, par la Croix et la Résurrection, a brisé le pouvoir du malin et l’a libéré pour qu’il soit transformé selon le dessein de Dieu et qu’il parvienne ainsi à son accomplissement." L’Eglise dans le monde de ce temps, §2.2

 


Cette magnifique espérance fonde la mission de l’Eglise : "Le concile ne saurait donner une preuve plus parlante de solidarité, de respect, et d’amour à l’ensemble de la famille humaine, à laquelle ce peuple appartient qu’en dialoguant avec elle sur ces différents problèmes, en les éclairant à la lumière de l’Evangile, et en mettant à la disposition du genre humain la puissance salvatrice que l’Eglise, conduite par l’Esprit Saint, reçoit de son Fondateur." L’Eglise dans le monde de ce temps, §3.1

 

LAssemblée des paroisses le 10 octobre 2010 Faites des disciples  
Assemblée des paroisses le 10 octobre 2010
Assemblée des paroisses le 10 octobre 2010
e concile trace une ligne de conduite : « Pour mener à bien cette tâche, l’Eglise a le devoir, à tout moment, de scruter les signes des temps et de les interpréter à la lumière de l’Evangile, de telle sorte qu’elle puisse répondre, d’une manière adaptée à chaque génération, aux questions éternelle des hommes sur le sens de la vie présente et future et sur leurs relations réciproques. Il importe donc de connaître et de comprendre ce monde dans lequel nous vivons, ses attentes, ses aspirations, son caractère souvent dramatique ». L’Eglise dans le monde de ce temps, §3.1»

Comment ne pas terminer par cette humble reconnaissance ? "Aucune ambition terrestre ne pousse l’Eglise ; elle ne vise qu’un seul but : continuer sous l’impulsion de l’Esprit créateur, l’œuvre même du Christ, venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité, pour sauver, non pour condamner, pour servir, non pour être servi." L’Eglise dans le monde de ce temps, §3.1

 

A quelques jours maintenant du rassemblement diocésain Faites des disciples, je demande au Seigneur d’augmenter notre foi, de la réveiller, de la nourrir. Les disciples qu’Il compte déjà chez nous seront de fidèles instruments au service des premiers balbutiements de la foi que Jésus Lui-même suscite. Il les a souvent loués au grand dam de ceux qui semblaient si sûrs de leur propre foi.

 


+ Jean-Paul Jaeger
 

Fermer