Au fils des jours

Eglise d'Arras n°17

AU FIL DES JOURS

 
 
Mgr Aubertin Mgr Aubertin  © Cyril Chigot/Fedephoto - La Croix Je laisse volontiers la parole dans ce numéro d’Eglise d’Arras à Monseigneur Aubertin, Président de la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle. Dans une note récente, il signale et commente la légère modification introduite par le pape Benoît XVI dans le rituel du baptême des petits enfants. Les prêtres, les diacres et les membres des Equipes de préparation au baptême voudront bien étudier attentivement cette note et lui donner la suite qui convient.
 
            Dans un autre domaine, j’insiste fortement pour que soient largement connus et diffusés les termes de la large consultation lancée récemment dans le cadre de la préparation et de la mise en route du synode provincial souhaité par les évêques de Lille, Arras et Cambrai. Il est important d’inviter toutes les personnes mentionnées dans les catégories retenues par le dépliant connu maintenant dans nos trois diocèses et bien d’autres encore à prendre la parole sur un sujet qui, à un titre ou à un autre, les concerne.
 
            Enfin, beaucoup de lecteurs d’Eglise d’Arras, de fidèles du diocèse et de personnes contactées s’étonneront de mon silence au sujet du texte d’une invitation adressée au pape François à soutenir l’engagement des bénévoles à l’égard des migrants séjournant à Calais et à se rendre lui-même à Calais. Une raison objective totalement étrangère au douloureux problème des migrants m’empêche de cautionner cette démarche. Il va de soi que je soutiens le labeur de celles et de ceux qui se substituent aux responsables nationaux et internationaux et rendent ainsi la vie moins rude aux victimes de situations inhumaines.
 
+ Jean-Paul JAEGER
 
 
 
Rituel du baptême des petits enfants.
 
 
Notitiae, revue de la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements, de janvier-février 2013, publie un décret du 22 février 2013 introduisant une modification dans le Rituel du baptême des petits enfants. Cette modification a été décidée par le Pape Benoit XVI lors de l’audience qu’il a donnée au Cardinal Antonio Cañizarès, préfet de la Congrégation, le 28 janvier 2013, pour entrer en vigueur le 31 mars 2013.
 
Dans la liturgie de l’accueil du ou des enfants qui vont être baptisés, la parole qui précède la signation de la croix est actuellement : « La communauté chrétienne vous accueille (ou t’accueille) avec grande joie ». Elle sera désormais : « L’Église de Dieu vous accueille (ou t’accueille) avec grande joie ».
 
La signification et la portée de cette modification sont claires.
À travers la communauté chrétienne particulière qui est là auprès du ou des baptisés et qui aura à les éveiller à la foi - avec le concours de leurs parents, parrains et marraines -, c’est l’Église de Dieu - dans sa réalité totale et mystérique (l’Église de la terre et celle des saints que l’on invoquera avant la bénédiction de l’eau baptismale) - qui accueille ces enfants en son sein pour les engendrer à la vie de Dieu.
 
Comme on le fait pour la mention de saint Joseph dans les prières eucharistiques, il convient d’introduire cette modification du Rituel du baptême des petits enfants sans attendre une nouvelle édition de ce rituel.
 
La Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle laisse aux évêques le soin de répercuter ce changement auprès des prêtres et des diacres de leur diocèse.
 
+ Bernard-Nicolas AUBERTIN
Archevêque de Tours
Président de la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle.

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 1015 visites

Fermer