Journée mondiale des pauvres

Dimanche autrement à Saint François d'Assise de Lens

 

18 novembre 2018 : journée mondiale des pauvres

 

A l’occasion de la deuxième journée mondiale des pauvres, la paroisse St François d’Assise de Lens, a vécu un dimanche autrement.

 

IMG_5235 IMG_5235  

Le matin, avant de rejoindre la messe à l’église Saint Léger, une cinquantaine de petits et grands courageux se sont retrouvés le matin dès 9h15 pour un temps d’ateliers. Après un petit café ou un jus d’orange, et avant de partir en atelier nous commençons par faire la connaissance de Mr solidarité, avec sa grande oreille, sa grande bouche, ses grandes mains, ces grands yeux, ces grands pieds, qui nous invite à…

 

                                       Être attentif à l’écoute…

Avoir une bouche utile à la bonne parole.

Tendre la main, pardonner, consoler.

Faire la paix, sceller une alliance.

Porter sur l’autre un regard chaleureux qui ne juge pas.

Un regard qui invite à bouger.

Faire un pas vers l’autre…

 

L’atelier des mains nous invite à travers un jeu des 6 familles de la solidarité àIMG_1129 IMG_1129   découvrir des gestes concrets de solidarité. Les participants retiennent que nous avons « des mains pour pardonner, inviter, consoler, soutenir, protéger la nature, nous entraider, nous aimer. »

 

Pour l’atelier des oreilles, le témoignage de Pierrette et Jacqueline nous fait découvrir comment des associations créent des liens permettant des rencontres qui font grandir. Il faut tendre l’oreille pour entendre l’essentiel : « Il faut s’accepter malgré les différences. Prier pour ceux qui nous oppriment. Sans Jésus ; sans la foi, nous ne serions rien. »

 

L’atelier de la bouche, est un peu surprenant, il nous invite à nous taire, pour vivre avec tout notre corps l’évangile du sourd bègue, nous mettre à la place de celui qui ne peut pas parler, et trouver avec notre corps, nos sentiments, un moyen de vivre l’évangile. Quelques paroles entendues pendant la relecture : «  J’ai éprouvé de la joie », « ça me gêne de jouer Jésus », « Il faut enlever nos peurs d’aller vers l’autre ».

 

Dans l’atelier des yeux, nous regardons ensemble le logo de la journée mondiale des pauvres. Et voici comme une prière née de cette méditation :

 

L’Eglise est invitée à laisser ouverte sa porte pour la franchir dans un sens

ou dans un autre dans la liberté de chacun. Alors …

Viens, vois, vis et va sur le chemin que nous montre Jésus à la rencontre de nos frères

Ouvre la porte de son regard et de cœur.

Tends la main pour aller ensemble vers l’étoile.

 

IMG_1116 IMG_1116  A l’atelier des pieds, nous allons à la rencontre de St Laurent, qui nous dit : « Les pauvres sont les trésors de l’Eglise. » et nous , grâce à lui nous   avons découvert que : « le trésor de l’Eglise c’est les croyants ; les pauvres, il faut les soutenir et les aider. »

 

A midi, nous avons partagé dans la joie le repas du dimanche, comme nous invitait le pape François. Un beau buffet froid réalisé avec ce que chacun a apporté nous a permis la rencontre, la convivialité. Nous étions heureux d’y accueillir nos frères à la rue, heureux de partager avec nous un bon repas qui selon leur dire change des sandwichs.

 

L’après-midi c’est terminé par le concert caritatif au profit du secours catholique, un bon moment autour de la chanson française.

 

Valérie Mandin

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de la Gohelle • Publié • 378 visites

Fermer