La fête des disciples et de leurs amis

Assemblée du doyenné de Hénin-Carvin

Fête des disciples- Courrières Fête des disciples- Courrières    Il a fallu beaucoup d’audace pour proposer “la fête des disciples” qui rassemblerait le doyenné d’Hénin-Carvin. Chacun a tellement de sollicitations… et puis, beaucoup pensent que le Christ c’est du passé ! ?


Il a aussi fallu une certaine dose d’humour pour affirmer, avec le concile Vatican II, que la fête des disciples était la fête d’un peuple sacerdotal, pas seulement une fête des prêtres. L’insistance sur l’année sacerdotale, comme année des prêtres fait oublier que la nouveauté de Vatican II était la reconnaissance sacerdotale conférée à tous les baptisés, devenus “prophète, prêtre et roi”, selon la prière à l’Esprit, lqui conclut la célébration du baptême.


Soyez des allumeurs d'étincelle Fête des disciples- Courrières  
Soyez des allumeurs d'étincelle
Soyez des allumeurs d'étincelle
Les participants ont pu se découvrir "peuple de baptisés" à l’occasion de la journée du 16 mai. Cela commençait par l’évocation, en trois tableaux des disciples d’Emmaüs. A chaque étape de la lecture de Luc 24, en voix off, étaient associées des phrases de la vie des hommes : Parole d’Evangile et parole d’hommes. Ainsi est-il écrit que Jésus les rejoignait sur la route, avec leurs doutes, déceptions, et certitude que c’est fini. Mais dans nos doutes, nos échecs, nos ruptures, ne sommes-nous pas les disciples d’Emmaüs qui croient que tout est fini.


Appelés à devenir allumeurs de lumière, ne sommes-nous pas dans le noir, comme au soir d’Emmaüs, quand ils disaient où es-tu ? Où nous rejoins-tu aujourd’hui, Seigneur Jésus ? Lui, ils ne l’ont pas vu affirme le texte… Ils doutent… Et pourtant il les accompagne et ils se remettent en route. Le signe de Jésus vivant, c’est quand des hommes et des femmes se remettent en route, recommencent à croire et à espérer…


Lors de l'homélie Fête des disciples- Courrières  
Lors de l'homélie
Lors de l'homélie
Mgr Jaeger le reprendra dans son homélie aux futurs baptisés confirmés et communiants : vous êtes appelés à devenir disciples, c’est-à-dire signes de Jésus dans le monde : disciples, mais restez accrochés à moi et donnez-vous la main pour être heureux et rendre les autres heureux… regardez-moi écoutez-moi et suivez-moi pour être heureux… Pas un bonheur ailleurs, mais ici, parce que vous devenez amis. Aimez et aidez à aimer. (Mgr Jaeger).


Les participants à cette journée, mais les absents aussi, sont appelés disciples et témoins de Jésus, appelés à devenir semeurs de son amour. Au cours de la célébration eucharistique, Mgr Jaeger a baptisé un jeune, confirmé plusieurs. Pour eux ce fut aussi le jour de leur premièren communion.
 

espace ACE Fête des disciples- Courrières  
espace ACE
espace ACE
L'après-midi, une trentaine d'espaces,  dans le village d'Emmaüs, présentaient commet les chrétiens proposaient à la communauté des hommes des chemins vers l'évangile: permanence paroissiale, catéchèse, catéchuménat, célébrations, accueil des femilles en deuil, équipes d'enfants ou de jeunes (scouts, JOC, ACE), vie de mouvmeents (ACI, ACO) etc.

 

En fin de journée, Mgr envoyait en mission aupès des familles en deuil, ou auprès des malades des équipes d'accompagnement.

 

Pour lire et écouter le texte d'Emmaüs actualisé, cliquez ici

 

Le sacerdoce commun des baptisés. Extrait de Lumen Gentium §10 :  

"Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique, bien qu'il y ait entre eux une différence essentielle et non seulement de degré, sont cependant ordonnés l'un à l'autre: l'un et l'autre, en effet, chacun selon son mode propre, participent de l'unique sacerdoce du Christ(2). Celui qui a reçu le sacerdoce ministériel jouit d'un pouvoir sacré pour former et conduire le peuple sacerdotal, pour faire, dans le rôle du Christ, le sacrifice eucharistique et l'offrir à Dieu au nom du peuple tout entier ; les fidèles eux, de par le sacerdoce royal qui est le leur, concourent à l'offrande de l'Eucharistie(3) et exercent leur sacerdoce par la réception des sacrements, la prière et l'action de grâces, le témoignage d'une vie sainte, et par leur renoncement et leur charité effective".

 

Invitation à lire: Prêtres et laïcs dans l'Eglise

 

Déclaration du Pape Benoît XVI, ouverture du Congrès ecclésial de Rome, 29 mai 2009:

« Il est nécessaire… que l’on promeuve graduellement la coresponsabilité de l’ensemble de tous les membres du Peuple de Dieu. Cela exige un changement de mentalité concernant particulièrement les laïcs, en ne les considérant plus seulement comme des “collaborateurs” du clergé, mais en les reconnaissant réellement comme “coresponsables” de l’être et de l’agir de l’Église, en favorisant la consolidation d’un laïcat mûr et engagé. Cette conscience commune de tous les baptisés d’être Église n’amenuise pas la responsabilité des curés. »

 

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 10632 visites