Parole en fête et messe des catéchistes

Paroisse Sainte-Claire en Héninois

 

Adultes, adolescents, enfants, et petits enfants de tous âges ont répondu favorablement à l'invitation des catéchistes pour ce temps intergénérationnel de deux heures.
9h45, le Centre St-Paul de la paroisse Ste-Claire en Héninois commence à se remplir. Les gens se connaissent déjà, ils discutent autour d'un café, d'un jus de fruit et d'un biscuit.
L'abbé Jean-Marie LOXHAY invite les personnes à prendre place, souhaite la bienvenue et propose de se dire un bonjour les uns aux autres.
L'animatrice invite à écouter une conversation entre Monique et Grégory jeune collégien de 6è. Puis une 2ème conversation entre Albert et Janine.                                                
L'animatrice demande à l'assemblée : Vous est-il déjà arrivé de vivre une telle joie ?
En réponse, quelques témoignages…
-Colette : Suite au décès de mon voisin en début d'année et pour lequel les relations n'étaient  "qu'un bonjour bonsoir, comment va la santé ?"    j'ai osé proposer mes services à la veuve et ses enfants pour les aider à faire les demandes de pensions de réversion au profit de Madame et par la même occasion lui préparer son dossier de retraite personnelle (dossier très complexe car elle n'était au courant de rien concernant le dossier de son mari) le plus difficile était de rentrer dans l'intimité de ce foyer car j'avais besoin de beaucoup de renseignements très personnels à savoir.  Je ne voulais pas avoir l'impression d'être indiscrète ou curieuse quant à leur situation.                                                                                                                    Aujourd'hui cela se passe très bien entre nous… C'est une joie de pouvoir rendre service !
-Une dame qui avait son mari mourant, non croyant, a réussi avec son consentement, à faire venir le prêtre pour qu'il lui donne le sacrement des malades. Quelle joie pour cette dame !
-Martine. Acte de générosité de la part d'un professeur qui a donné des cours bénévolement à un jeune malade. Du coup, des jeunes ont fait la même chose. Il y a eu une chaîne de solidarité… Quelle joie pour ces jeunes et pour le jeune malade !
-Grégory collégiens 6è : Mon voisin est mortetsa femme était seuleà Noël. Mes parents l'ont invitée à manger avec nous et on était tous contents.
Vient le temps de la répartition des groupes. Grande discussion autour de l'Évangile de St Marc sur le récit de la guérison d'un paralysé.
Quelques témoignages:
"Loué sois-tu Seigneur parce que tu nous aimes tels que nous sommes"
"Loué sois-tu Seigneur parce que tu pardonnes toujours"
"Loué sois-tu Seigneur, tu nous fais confiance"
"Jésus, donne-moi la force de croire en toi comme le paralysé !"
C'est au tour des petits enfants de lire la prière : "Seigneur Dieu notre Père, tu m'aimes et tu m'aimeras toujours. Je sais que tu seras toujours avec moi. Merci Seigneur".
Liturgie de l'Eucharistie.
Comme au mois de février nous fêtons St Vaast, évangélisateur, nous avons inclus dans "Parole en fête" la Fête des catéchistes. Toutes et tous les catéchistes ont été invités, y compris les catéchistes qui se sont investis pendant des années et qui ont arrêté depuis.
La procession des offrandes, cinq catéchistes ont apporté : le cierge pascal, le livre de la Parole, pain, vin, fleur et toutes les autres suivaient avec un lumignon à la main. Il y avait une trentaine de lumignons posés sur l'autel.
Toute l'assemblée et surtout les enfants ont gestué "Toi Dieu mon Père, moi ton enfant".
Au moment de "l'Agneau de Dieu" tous les enfants étaient heureux de chanter "Donne la paix en claquant dans les mains".
Ensuite l'abbé LOXHAY a appelé toutes les catéchistes. D'abord celles qui avaient arrêté, puis les nouvelles et enfin les catéchistes actives. Nous étions environ trente cinq.
L'abbé LOXHAY les a remerciées pour toutes ces nombreuses années de bénévolat et a remis à chacune une croix de St Damien ainsi qu'une prière de St François d'Assise.
Merci Seigneur, d'être rassemblés en ton nom pour annoncer ta Bonne Parole.                                                                                               Merci aux parents de nous avoir confié leurs enfants.
Le chant final "La première en chemin" a conclu cette belle matinée de "Parole en fête"
Merci aux animateurs de groupes qui répondent toujours oui, merci aux personnes qui préparent le café, merci à tous ceux qui donnent un coup de main. Merci aux parents qui accompagnent leurs enfants. Sans ces gens "Parole en fête" n'existerait pas. On n'est pas chrétien tout seul !
                                                                                                                 Chantal TABAT
 
 
 
 

Article publié par Denise Vanberten - Délégué communication d'Hénin Carvin • Publié • 3832 visites

Fermer