Parole en fête à Carvin

Evangile de l'aveugle-né

"L’essentiel est invisible… Pour les yeux"

- "On ne voit bien… Qu’avec le cœur"

C’est par un petit jeu qu’a débuté "Parole en fête", ce dimanche 30 mars : il fallait trouver la 2ème partie d’expressions en rapport avec les yeux.

 

"Il n’y a pire aveugle… Que celui qui ne veut pas voir". Justement ! Quelques jeunes ont mimé le début de l’Évangile de Saint Jean, vous savez : celui où un aveugle de naissance qui ne connaît même pas Jésus devient son disciple après qu'il lui ait ouvert les yeux !

C’est ensuite par petits groupes d’enfants, d’ados et d’adultes que nous avons partagé autour de cette Parole et réfléchit à ce que nous désirions demander à Jésus, lumière du monde, représenté sous la forme d'un soleil.

Puis nous avons gestué tous ensemble un chant de circonstance : "Ouvre mes yeux, Seigneur".

Un beau soleil de printemps brillait au-dehors, et a réchauffé autant l’assemblée que le cœur des jeunes qui en étaient à la 3ème étape de leur baptême.

 

 

 

 

 

Article publié par Denise Vanberten - • Publié • 941 visites