L'Empire des roses

Chefs-d'oeuvre de l'art persan du 19ème siècle au Louvre-Lens

 

L’Empire des roses

 

            Quel titre alléchant pour cette exposition ! A la tête de ce projet, Gwenaëlle Fellinger, IMG_0426 IMG_0426  commissaire ; pour la scénographie, le couturier Christian Lacroix ; Avec l’ Empire des roses, nous avons pu découvrir des chefs d’œuvre de l’art persan du 19e siècle, tels que des voyageurs européens de cette époque ont pu les découvrir.

 

            Qu’est-ce que l’art Qajar ? C’est une forme d’art qui s’est développée en Iran à l’époque de la dynastie Qajare, de 1781 à 1925. La stabilité relative de ce  pays, qui s’ouvrait alors à la modernité,  a permis un fort développement des arts.

 

            A travers plus de 400 œuvres, l’exposition met en lumière cette création artistique, particulièrement riche et foisonnante, longtemps méconnue, de cette période fascinante, et les relations complexes de ce pays avec l’Europe. Une grande part est présentée en exclusivité mondiale, issue de nombreuses collections privées et de prestigieuses institutions européennes, nord-américaines et moyen-orientales, notamment de prêts exceptionnels deIMG_0515 IMG_0515   grands musées iraniens. La scénographie très colorée de Christian Lacroix met en valeur  les peintures, dessins, bijoux, émaux, tapis, costumes…. Imaginez-vous entrant dans un palais iranien, reproduit par 4 modules architecturaux, chacun d’une couleur différente, bleu, rouge, vert et jaune suivant la thématique. Des allées, « des rues », comme les appelle Christian Lacroix, sont recouvertes d’un tapis dessiné par le créateur. Un parcours nous emmène alors dans l’art iranien du 19e siècle.

 

            L’exposition accueille aussi les plus jeunes : « dis moi….pourquoi la peinture n’est pas carrée ? Pourquoi le personnage a un éventail sur la tête ? ». Un parcours-découverte ludique est spécialement dédié aux enfants.

 

            Mais pourquoi ce titre « Empire des Roses » ? « Saadi, poète persan du 13e siècle, est l’auteur d’un des recueils les plus célèbres de la littérature persane, le Goleston. Signifiant littéralement « jardin des roses », cet ouvrage fut traduit en français au 17e siècle par l’orientaliste André du Ryer, sous le titre « l’Empire des roses ». Lorsque les premiers souverains Qajar s’installent à Téhéran, ils baptisent leur palais du même nom ».

 

            Le plus difficile, pour moi, a été de faire le tri dans les photos que j’avais prises, tant ce parcours d’une telle richesse artistique m’avait séduite.

 

Chantal Erouart

 

Exposition « l’Empire des Roses »

Chefs-d’œuvre de l’art persan du 19e siècle

Du 28 mars au 23 juillet 2018 au Louvre-Lens

Ouvert tous les jours, de 10h à 18h, sauf le mardi

03 21 18 62 62

 

                 

:

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 739 visites

Fermer