Jésus , lumière des nations

la présentation de Jésus au temple , la Chandeleur

La Présentation du Seigneur au temple

Le 2 février  nous célébrons la Présentation du Seigneur au temple, autrefois on la  nommait « Purification de la Vierge Marie ». Cette fête nous rappelle que Jésus fut présenté au temple quarante jours après sa naissance comme le veut la loi de Moïse.

« Puis quand vint le jour où, suivant la loi de Moïse, il devraient être purifiés, ils l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur ainsi qu’il est écrit dans la loi du Seigneur : Tout garçon premier né sera consacré au Seigneur. Et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux petits pigeons. »          (Luc 2. 22-24)

«Car il est écrit dans la loi du Seigneur : Tout garçon premier-né sera mis à part pour le Seigneur. »     Marc 2.23-24

 

Quarante jours après la naissance de Jésus, Joseph et Marie se  rendent au temple de Jérusalem pour le présenter au Seigneur comme le veut la loi de Moïse.  Accompagné d’Anne la prophétesse, le vieillard Siméon, un homme vertueux qui attendait le Sauveur d’Israël vient à leur rencontre. L’Esprit Saint qui le guide, lui a révélé qu’il ne finirait pas ses jours avant d’avoir vu le Messie. Le prêtre prend l’enfant dans ses bras, rend grâce à Dieu et  proclame le nouveau-né « Lumière de toutes les nations » .C’est à cette occasion que pour la première fois Jésus est reconnu comme le Christ envoyé par le Père.

- Il le prit dans ses bras et il bénit Dieu en ces termes : « Maintenant, Maître, c’est en paix, comme tu l’as dit, que tu renvoies ton serviteur. Car mes yeux ont vu ton salut que tu as préparé face à tous les peuples : lumière pour la révélation aux païens et gloire d’Israël ton peuple. » Luc 22.29-31

Au Moyen Age, la Présentation du Seigneur était célébrée par des processions ou l’on portait des chandelles bénies, d’où le nom de chandeleur. La fête des chandelles fait écho aux paroles prononcées par le vieillard Siméon : Jésus est Lumière des nations.

 

lire la suite