Les Psaumes

Les mots que nous donne Dieu pour se donner à lui

ChaquePere serra Pere serra   dimanche à la messe nous écoutons une lecture tirée de l'Ancien puis du Nouveau Testament ; entre-deux un soliste accompagné de la chorale lit ou chante le psaume ; après chaque strophe l'assemblée chante un refrain ou une antienne.

D'où viennent ces écrits ? Quelle est leur particularité ? Quel(s) message(s) renferment-ils ?

 

 

A l'heure où notre pays est secoué par un malaise très profond qui se manifeste pour certains par de la violence, ne peut-on pas nous chrétiens, exprimer notre désarroi face à la situation mais bien plus notre espérance à travers des mots qui raisonnent depuis que le monde est monde ?

 

Le livre des Psaumes encore appelé Psautier est le livre des prières du peuple juif mais également celui du peuple chrétien. Il renferme non pas des paroles de Dieu adressées aux hommes comme tous les livres de la Bible mais bien des paroles des hommes à Dieu.

 

Le nom grec psalmos désigne un chant accompagné à la lyre ou à la harpe. Le nom hébreu tehillim fait référence à la louange. Contrairement à notre mot prière, le psaume n'est pas d'abord l'expression d'une demande mais avant tout un hymne à la Gloire de Dieu. Même quand il supplie, le poète n'oublie jamais de louer le Seigneur.

 

samuel oint david. samuel oint david.  Le livre actuel est un recueil de 150 psaumes divisé en cinq livrets, chaque dernier psaume s'achevant par une doxologie célébrant la Gloire de Dieu. La tradition juive en a tiré la conclusion suivante : "de même que Moïse a donné les cinq livres des Lois à Israël, de même David a donné à Israël les cinq livres des psaumes.

Si l'on évoque ici David c'est parce que certains psaumes auraient été écrits sous son autorité à l'époque royale (1000 ans avant Jésus Christ). L'attribution est légendaire mais se fonde sur le fait que le roi David était musicien.

 

exil a babylone exil a babylone  En réalité beaucoup de psaumes ont été composés par les lévites après l'Exil à Babylone c'est-à-dire vers le 6ème siècle avant Jésus Christ.Ainsi composés à diverses époques les 150 psaumes furent réunis en recueil vers le 2ème siècle avant Jésus Christ alors que le culte était centré sur le Temple restauré.

 

Les écrits sont très variés. Certains sont encadrés par Alléluia d'autres encore sont alphabétiques : chaque verset (ou strophe) commence par une lettre de l'alphabet. Mais c'est surtout selon leur genre littéraire qu'on peut essayer de les classer.

Il y a d'abord les Psaumes de louange ou hymnes. Ils commencent par un invitatoire : "Louez (Alléluia )... Chantez... Rendez grâce..." et sont suivis par la cause de la louange : ce que Dieu a fait en tant que Créateur ou Sauveur d'Israël.

On trouve ensuite les Psaumes de demande. Les supplications sont souvent individuelles : elles viennent d'un malade, d'un innocent accusé, d'un pécheur pénitent. Elles peuvent être aussi collectives : c'est le peuple qui remercie Dieu de l'avoir sauvé.

Enfin certains psaumes sont davantage des réflexions devant Dieu. Elles viennent des sages qui méditent sur l'histoire sainte, sur la Loi de Dieu, sur la morale ou la foi elle même. D'autres émanent des prophètes et enseignent la fidélité à l'Alliance.

Certains psaumes peuvent nous choquer par leur violence ; impossible, dit-on de les prier ! Il existe en effet des psaumes d'imprécation qui appellent la vengeance de Dieu sur les ennemis, gens pervers et impies. Ne les censurons pas. En fait la violence existe dans les psaumes comme dans la vie. Les psaumes mettent des mots sur cette part d'ombre qui est en nous et qui peut se traduire par des paroles blessantes à l'encontre de ceux que nous n'aimons pas.

 

Si dans toutes les communauté religieuses ils rythment par la liturgie des "Heures" les journées, les semaines, les années, les psaumes peuvent aussi inspirer à nous laïcs notre prière. Je peux en m'adressant à Dieu lui exprimer ce qui me tient à coeur : aussi bien lui raconter mes malheurs que décrire la beauté du monde qu'il a créé. Je peux lui redire ma confiance en faisant appel aux souvenirs du passé, à l'expérience de l'Alliance. Je peux aussi lui formuler ma demande en essayant de trouver les mots qui ouvrent l'avenir : les mots de l'espérance.

 

1470-Piero-della-Francesca 1470-Piero-della-Francesca  

 

Psaume 103 (102) : Louange au Dieu d'amour

 

BENIS LE SEIGNEUR, Ô MON ÂME,

Bénis son nom très saint, tout mon être !

BENIS LE SEIGNEUR, Ô MON ÂME,

N'oublie aucun de ses bienfaits !

 

 

 

Christian Houdart

Fermer