Mardi gras

jour de fête avant le carême

carnaval carnaval  

La fête du mardi gras a des origines très anciennes, elle date au temps des romains. La fête romaine s’intitulait les calendes de mars. À ce moment de l'année, les romains célébraient le réveil de la nature par des rites agraires.

 

Pour permettre le passage vers la foi chrétienne " en douceur " les fêtes et événements liturgiques se sont calques sur les fêtes paiennes .

La fête du Mardi gras  précède le mercredi des Cendres qui marque l'entrée en Carême , période de jeûne , de prières et de partage qui commemore les 40 jours passés au désert par le Christ.

En 1094, la fête du Mardi gras était déjà mentionnée dans une charte du doge Faliero à Venise, et en 1269, le Sénat prescrivait que l’on considére la veille du Carême comme un jour de fête.

Aujourd'hui , Il y a des carnavals un peu partout en France.

Celui de Nice est célèbre pour ses batailles de fleurs, ses grosses têtes en carton pâte et ses chars fleuris qui défilent avec des fanfares.Celui de Dunkerque est original avec ses parapluies multicolores très fantaisistes, ses bandes qui défilent dans les rues derrière la musique et ses bals.

C’est un temps de divertissement, de réjouissance qui répond au besoin d’oublier les soucis de la vie de tous les jours avant la période austère du Carême. Il distrait l’individu de ses préoccupations et de son existence bien réglée. C’est actuellement le sens du carnaval. C’est le symbole même de la fête populaire.

Pourquoi les crêpes ?

Autrefois, pendant la période du Carême qui vient du latin quadragesima et qui veut dire quarantième jour, les chrétiens devaient faire un jeûne et ne pas manger de viandes et d'oeufs.

Il était donc d'usage, de manger toutes les réserves en lard et en oeufs avant cette période. Le mardi gras étant la veille du Carême, la tradition des crêpes et des beignets est venue de là.

pourquoi se déguise t-on ?

Les costumes et les jeux participent aux inversions de rôle où chacun peut être ce qu'il n'est pas (homme/femme, maître/esclave...) grâce aux masques et à la toute liberté de la fête.

Cela permettait à toutes les classes sociales de se mélanger et de faire la fête.

 

 

Fermer