Fraternité pour les migrants

Une marche silencieuse pour dénoncer l'injustice

 

Fraternité pour les migrants

 

Peut-on condamner ceux qui fuient leur pays en guerre quand nos propres familles ont « évacué » à l’arrivée de l’ennemi, en 14 et en 40 ?

Peut-on condamner ceux qui quittent la misère quand notre propre terre et notre charbon ont accueilli depuis toujours des Polonais, des Portugais, des Italiens, des Africains du Nord ?

Marcher, marcher de la gare de Lens, où des migrants ont l’habitude d’arriver, jusqu’à la mairie d’Angres où, à deux pas de là, le camp des Vietnamiens vient d’être brûlé…

Voilà l’appel solennel qui a été lancé à toute la population du bassin minier par « Fraternité migrants et Terre d’Errance », appel qui a été entendu, ce samedi 3 octobre, par près de 300 personnes, avec pour slogans « Dignité pour tous », « Halte à la maltraitance des migrants » ou encore « Stop aux expulsions ».

Lily Boilet, responsable de cette association précise qu’« aujourd’hui encore, après le démantèlement de la jungle, il reste dix-neuf points d’ancrage entre Cherbourg et la Belgique. Le gouvernement propose aux migrants d’opter pour le retour volontaire dans leur pays, ce qui est impensable quand on connaît les conditions de vie qui y règnent. »

En fin d’après-midi, une cinquantaine de migrants avaient préparé « le riz de la fraternité » afin de le partager avec tous ceux qui soutiennent leur cause.

Aussitôt la  destruction de la Jungle à Calais, notre évêque, Mgr Jaeger, a signalé lors d’une longue déclaration que « ce vaste chantier du vint et unième siècle demande de la volonté et de l’audace.

Il repose sur la conviction que chacun, être humain de tous les lieux et de tous les temps, est reconnu dans l’égale dignité qu’il partage avec ses semblables. Chapeau à tous les bénévole qui, contre vents et marées, contre les logiques et les pouvoirs, se dépensent et se dépenseront sans compter pour reconnaître et sauvegarder en des hommes, des femmes, des jeunes qu’ils ne sont pas allés chercher, des personnes dignes et respectables. »

Fraternite.migrants@free.fr

(nous regroupons toutes les sensibilités religieuses, laïques, politiques et apolitiques)

 

                                                                                                                        Félix Maerten

 

 

Article publié par FELIX MAERTEN • Publié • 3091 visites