Avec Jésus, vivre sa Passion et sa Résurrection

Les rameaux et la semaine sainte

 

Evoquant la Semaine sainte, certains parlent de la grande semaine.

 

Saint Paul écrivant à ses premiers chrétiens affirme

« Si le Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine »

C’est dire que la semaine sainte nous plonge au cœur de notre foi chrétienne .

 

La Semaine Sainte s’ouvre le dimanche des rameaux.

Dans la joie et l’allégresse, la foule acclame cet homme nommé Jésus, un roi sans richesse et sans armée, modestement monté sur un âne

« Hosanna au Fils de David, Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur »

Ce dimanche nous nous mettons en marche vers Pâques en lisant l’évangile de la Passion

 

Le Jeudi Saint nous nous souvenons  que lors du repas que Jésus a partagé avec ses disciples, il prit du pain en disant

« Ceci est mon Corps ». puis il prit une coupe de vin en disant « Ceci est mon Sang » en ajoutant » Faites cela en mémoire de moi »

 

Chaque fois que nous célébrons l’Eucharistie nous répondons à l’appel du Seigneur.

Au cours de ce repas Saint Jean nous dit que Jésus lava les pieds de ses disciples, se faisant serviteur de l’humanité. Jésus explique ce geste à ses disciples

« C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous vous fassiez comme je l’ai fait pour vous »

Le Vendredi Saint nous revivons les derniers moments du Seigneur en relisant le récit de sa passion et de sa mort. Jésus a réalisé totalement sa mission

« Tout est accompli »

La croix devient le signe fou de l’amour de Dieu pour l’humanité

 

La Veillée Pascale du Samedi Saint , inaugure la fête de Pâques .

C’est la célébration centrale de toute l’année . Dans la nuit nous passons des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie. Le feu et le cierge pascal sont allumés. C’est au cœur de cette veillée que les adultes sont baptisés, nous rappelant cette parole du Christ

« Vous êtes tous des Fils de lumière »

 

Le Jour de Pâques, jour du Seigneur , premier jour de la semaine . Le Christ ressuscité nous donne sa vie et sa paix . Sa Résurrection met en nous cœurs l’Espérance de les chrétiens en se signant avec l’eau du baptême renouvellent leur profession de foi . Jésus nous dit alors

 

« Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde »

Confiance j’ai vaincu la mort"

                                                                                      

Abbé Jean Marie Loxhay , doyen d’Hénin Carvin

                                                                                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

ARCHIVES

 

RAMEAUX  ET JEUDI SAINT 2016

 

DSC03729 DSC03729  DSC03728 DSC03728  DSC03725 DSC03725  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03721 DSC03721  DSC03723 DSC03723  DSC03719 DSC03719  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi saint Ste Claire 5 Jeudi saint Ste Claire 5  Le Jeudi Saint , nous faisons mémoire de la première eucharistie du Seigneur, révélation de l’amour immense de celui qui se montre le serviteur de ses disciples en leur lavant les pieds.

 

Ce jeudi 17 avril les enfants catéchisés dans la paroisse Ste Claire et les adultes ont répondu  très nombreux à l'appel des abbés Jean-Marie et Paul et du diacre Jean-louis Blondel. Ils ont participé activement à la messe du Jeudi Saint.Après la lecture d'un petit dialogue explicatif chacun à recherché ce qui nous empêche de partager avec nos frères et ce qui favorisait le partage .Le geste du lavement des pieds faisant mémoire à l'exemple donné par Jésus a ainsi pu être compris et vécu en toute charité.

 

"Si donc moi, le seigneur et le Maître,je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C'est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez,vous aussi,comme j'ai fait pour vous."

 

Jeudi saint Ste Claire 10 Jeudi saint Ste Claire 10  Jeudi saint Ste Claire 6 Jeudi saint Ste Claire 6  Jeudi saint Ste Claire Jeudi saint Ste Claire  

 

 

Jeudi saint Ste Claire 8 Jeudi saint Ste Claire 8  Jeudi saint Ste Claire 3 Jeudi saint Ste Claire 3  Jeudi saint Ste Claire 2 Jeudi saint Ste Claire 2  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vendredi saint , point culminant de cet amour, le Christ offre sa vie pour tous les hommes.

 

La veillée pascale,cœur des célébrations chrétiennes, où sont célébrés les baptêmes des adultes , et où nous rappelons notre propre baptême.

 

Le dimanche de Pâques , fête de la résurrection du Seigneur , dimanche qui clôt dans l’allégresse cette grande semaine .Mais Pâques continue tout au long de l’année liturgique

 

AbbéJean Marie Loxhay, doyen d’Hénin - Carvin

 

 

 

 

ALLER A LA RENCONTRE DE DIEU : le carême

 

 

Avant d’être un temps de privation ou d’exigences morales, la carême est une invitation à aller à la rencontre de Dieu avec tous les baptisés qui se reconnaissent pécheurs, avec les catéchumènes qui seront baptisés au cours de la veillée pascale, un temps encore où chaque baptisé est invité à raviver  en lui l’esprit de son baptême.

Pendant quarante jours, chaque dimanche l’évangile nous présentera une rencontre avec le Christ. Jésus tout d’abord affronte le mal, dans sa confrontation avec le tentateur, combat où le Seigneur sortira, libre et vainqueur.

Puis nous relirons l’évangile de la transfiguration. Devant ses disciples, Jésus s’entretiendra, avec Moïse et Elie, deux grands témoins de l’ancien testament. Il manifeste ainsi sa divinité en vue de sa passion.

Puis nous écouterons  cet étonnant dialogue entre Jésus et la samaritaine, cette eau, source jaillissante pour la vie éternelle, c’est le symbole de l ‘Esprit que Jésus nous promet.. Avec le miracle  et la guérison de l’aveugle, le Christ nous offre sa lumière, afin que nos yeux le reconnaissent comme sauveur. Enfin nous réentendrons le récit de la résurrection de Lazare, Jésus redonne vie à ce qui est mort en nous. Ces textes invitent donc à la conversion en accueillant le Christ

Dans l’église, le mercredi des cendres est un jour de pénitence. Dieu n’a que faire des attitudes formelles. Ce mercredi des cendres nous avons entendu le prophète Joël, ce passage se présente comme une proclamation inaugurale. «  Revenez au Seigneur de tout cœur, car il est tendre et miséricordieux ». Dieu voit le secret de notre cœur.

Le chemin de carême est un appel à revenir à l’essentiel dans notre propre vie, c’est aussi un temps de partage, d’ouverture à nos frères, c’est le temps de la prière, de vivre une authentique relation à Dieu.

Ce sont là trois domaines de notre vie quotidienne, donc de notre vie de baptisé.

 

Au terme de ces quarante jours de carême, de ce chemin à parcourir avec le Christ, de ces rencontres avec lui, nous reconnaîtrons en Dieu le maître de la vie, parce que nous l’aurons accueilli en son Fils qu’il ressuscite

   

                                                                   Abbé Jean Marie Loxhay, doyen d’Hénin-Carvin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fermer