Hénin-Beaumont: Parole en fête à Amettes

Dimanche Parole en fête de la paroisse sainte Claire

parole en fête 12 avril 3 parole en fête 12 avril 3  Sur les pas de Saint Benoît Joseph Labre

Ce dimanche 12 avril 2015, les membres de la paroisse Ste Claire ont vécu parole en fête dans le petit village d’Amette en pays d’Artois. Cette démarche répondait à  la demande faite par les familles dans le cadre du synode : faire ensemble un voyage spirituel. Cent dix personnes environ ont participé au pèlerinage organisé par l’abbé Jean-Marie Loxay.

 

Pour  plagier les textes de lancement de la rencontre on pouvait dire que d’avoir un tel succès «  nous n’en croyions pas nos yeux »

 

Le temps de réflexion  a été inspiré par un petit questionnaire. Les réponses données, parfois très personnelles,  ont été  riches en découvertes des autres, permettant ainsi  de mieux se connaître.

parole en fête 12 avril 7 parole en fête 12 avril 7  

J'ai du mal à croire en Jésus ressuscité parce que

  • depuis on ne  l’a pas revu,
  • La résurrection c’est de l’abstrait
  •  j’ai perdu mon père à six ans
  • il n’y a pas d’explication scientifique à la résurrection
  • le monde va mal (guerres injustices génocides.)

Je pourrais croire en Jésus ressuscité si

  • on l’avait revu
  • si tout était beau
  • si plus de personnes faisaient le bien, s’il y avait moins d’égoïsme
  • s’il répondait à mes prières

Je crois en Jésus parce que

  • cela me réconforte
  • Jésus apporte l’espoir la fraternité
  • quand je suis né c’est l’eau du baptême qui m’a fait revivre
  • j’ai grandi dans une famille catholique, ma famille m’a appris le droit chemin
  • j’ai la foi

Je crois en Jésus ressuscité grâce aux évangiles, aux messages du pape

  • au catéchisme, à mon baptême
  • -au témoignage des chrétiens qui nous ont précédés
  • à l’exemple des chrétiens d’aujourd’hui qui se font tuer en criant leur foi partout dans le monde

Je crois en Jésus ressuscité malgré la haine la guerre l’indifférence, malgré la mort et la souffrance

 

parole en fête 12 avril 12 parole en fête 12 avril 12  La messe a été célébrée dans la petite église d’Amette. L’abbé a lu et commenté l’Evangile de Jean (20.19.31) Nous sommes surpris par la résurrection de Jésus. Comme Thomas il nous arrive de douter. Mais le doute enrichit aussi notre foi

Il y a une différence entre  avoir des doutes et ne pas croire. Le doute peut être un chemin vers la foi, une invitation à passer de la foi non réfléchie à une foi méditée.

« La foi n’est pas une certitude mais une conviction » (F Lenoir)

 

parole en fête 12 avril 19 parole en fête 12 avril 19  Nous avons été conviés a mieux connaître Saint Benoit joseph Labre tout d’abord au travers d’un diaporama puis par un cheminement ludique de la maison natale du saint à l’église cherchant les indices qui permettent de répondre aux questions d’un petit livret.

Natif d’Amette il a vu le jourle 26 avril1748 .Elevé dans une famille catholique il a reçu une bonne éducation et appris les principes de la langue latine de ses deux oncles curés.

Pourtant c’est  son désir d’être moine  qui le motivera tout d’abord .Ce désir ne se réalisera jamais les différents monastères lui refusant leur accord. On le trouvait trop jeune trop fragile ayant des «  peines d’esprit » Donc lui dit-on « Dieu vous attend ailleurs » cette recherche d’un ailleurs l’enverra en pèlerinage sur les routes d’Europe, marchant, priant, pauvre et humble.  On l’appelle le vagabond de Dieu. Par esprit de mortification il fait vœu de ne pas se laver, partage le peu qu’il reçoit acquérant ainsi sa réputation de saint. Il meurt à Rome à l’âge de 35 ans Les témoignages se multiplient au tombeau. Béatifié en mai 1860 par Pie IX il sera canonisé le 08 décembre 1883 par Léon  XIII

 

Un récapitulatif de cette belle journée, une mise en commun , une prière,  et nous sommes rentrés plus riches de notre foi  de notre amitié et de nos découvertes.

 

 

MA Loez

 

Article publié par Denise Vanberten - Délégué communication d'Hénin Carvin • Publié • 1066 visites

Fermer