Jésus proclamait l’Évangile du Royaume

Troisième dimanche du temps ordinaire année A

chemin_eclaire chemin_eclaire  « Quand Jésus apprit l'arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée ». Jésus est l’unique, il l’est vraiment et, par cela, il nous donne de mieux nous connaître comme humain, de mieux cerner notre propre cheminement de vie, de mieux repérer ce qui peut nous aider à devenir humain. La manière dont Jésus avance dans sa vie, telle qu’attestée dans l’Evangile, peut guider notre propre manière. Aujourd’hui, Jésus se retrouve de nouveau à un tournant de sa vie, avec l’arrestation de Jean-Baptiste. La figure de Jean-Baptiste disparaissant, Jésus se trouve comme à devoir occuper sa place et, par cela, il développe son propre style, sa propre manière. Il nous dit aussi que mettre les pas dans celui de notre prédécesseur est aussi un moyen de marcher sur son propre chemin…

 

A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. » Voilà ce qui naît en lui comme parole, dans ce nouveau contexte. C’est une parole tournée vers les autres : « convertissez-vous » dans une urgence qui s’impose à tous, aussi bien aux autres qu’à lui : la venue du Royaume des Cieux… Jésus marche sur son chemin avec la conviction que ce chemin est en lien avec ceux des autres, et celui de l’humanité entière. Il ne se situe pas dans une aventure individualiste, centrée sur son seul devenir, mais dans la perspective que son chemin propre est en lien profond avec ceux de tous les autres. Sa parole est fraternelle. Dès lors, la parole d’appel peut surgir dans le même mouvement… puisqu’il a lui-même pris sa place, reçue de son prédécesseur…  Lire la suite

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF